Nous suivre Industrie Techno

abonné

Dossiers

Calcul quantique : le français Quandela avance photon à photon

Kevin Poireault
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Calcul quantique : le français Quandela avance photon à photon

Le générateur de photons uniques Prometheus intègres des lasers, des filtres, de l'électronique et un petit cryostat.

© Cyril Frésillon / CNRS / Quandela

Avec son générateur de photons uniques intégré, la start-up francilienne a fait un bond vers l’ordinateur quantique optique. Et se lance déjà dans le développement d’algorithmes adaptés à sa technologie.

Prometheus trône dans le showroom de Quandela. La start-up a installé son générateur de photons uniques dans cette pièce qui donne sur le Campus Eiffel, près de la station de RER Massy-Palaiseau, à 20 km de Paris. Trois ans après sa création, cette spin-off du Centre de nanosciences et de nanotechnologies (C2N-CNRS) a déménagé dans de nouveaux locaux qu’elle partage avec un autre fournisseur de hardware quantique français, Pasqal.

Finalisé en septembre, Prometheus est « la première source de qubits photoniques intégrée au monde », souligne Valérian Giesz, le PDG de Quandela. Il a fondé cette start-up avec son ancienne directrice de thèse, Pascale Senellart, médaille d’argent 2014 du CNRS, et Niccolo Somaschi, ancien post-doc dans la même équipe de recherche dédiée aux sources de photons uniques. « Aujourd’hui, Prometheus est dans cette salle, mais demain, je peux le charger dans un camion et l’envoyer n’importe où. »

C’est un produit commercial, mais c’est surtout pour Quandela la première brique de son futur ordinateur quantique optique. La start-up travaille déjà sur une seconde brique, logicielle. « Shane Mansfield, chercheur à La Sorbonne, a rejoint l’équipe en septembre 2020 et recrutera entre cinq et dix personnes pour développer des algorithmes compatibles avec des qubits photoniques, confie Valérian Giesz. Nous avons déposé un dossier à Bpifrance pour financer ce projet. »

La particule quantique par excellence

Quandela poursuit sa stratégie qui allie développement de son ordinateur et activité commerciale. Ce qui la distingue des autres start-up visant un calculateur quantique optique. « Nous vendons nos composants à des entreprises et centres de recherche partout dans le monde : Italie, Russie, Australie, Inde… », énumère Valérian Giesz. « Dès 2015, Valérian et Niccolo avaient compris qu’il y avait une demande pour nos sources de photons uniques », rappelait Pascale Senellart, en mars 2020, dans le podcast Decode Quantum.

Deux ans plus tard, leur start-up était créée. Cinq ans plus tard, elle propose « la technologie d’émission de photons la plus efficace au monde, avec des taux d’émission 20 à 30 fois plus élevés que ce qui existe à l’heure actuelle – ce qui permet de gagner un temps de calcul considérable », revendique son PDG.

Il faut dire qu’en se lançant dans le qubit photonique, Quandela a misé sur la particule quantique par excellence, celle qui a conduit à la naissance de la mécanique quantique au début du siècle précédent, celle avec laquelle Alain Aspect a démontré le phénomène d’intrication en 1982. « Les premières expériences de chimie quantique, de simulations de molécules, ont été réalisées avec des photons », ajoute Valérian Giesz.

Depuis la démonstration du « protocole KLM » par Emanuel Knill, Raymond Laflamme[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°1039

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2021 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

"La France a l'opportunité de faire naître des leaders mondiaux du quantique", affirme Christophe Jurczak, le cofondateur de Quantonation

Dossiers

"La France a l'opportunité de faire naître des leaders mondiaux du quantique", affirme Christophe Jurczak, le cofondateur de Quantonation

Les pépites françaises pourraient bientôt rivaliser avec les plus grands noms du calcul quantique, estime Christophe Jurczak, le[…]

Au Vaudreuil, Schneider Electric fait ses premières armes en 5G

Au Vaudreuil, Schneider Electric fait ses premières armes en 5G

Ariane 6, lanceur de l'industrie 4.0 chez ArianeGroup

Ariane 6, lanceur de l'industrie 4.0 chez ArianeGroup

Éco-conception : La CAO vise un outil complet d'analyse du cycle de vie

Dossiers

Éco-conception : La CAO vise un outil complet d'analyse du cycle de vie

Plus d'articles