Nous suivre Industrie Techno

Cadence tente d'acquérir Mentor

Industrie et  Technologies

Remous dans le marché de la CAO-Electronique. Le numéro un tente d'acheter le numéro trois. Devant son refus, il lance une OPA hostile et dévoile deux mois de négociations secrètes.



La nouvelle a été rendue publique hier soir aux USA, Cadence Design Systems, leader du marché de la CAO-Electronique, lance une Offre Publique d'Achat hostile contre Mentor Graphics, numéro trois du secteur, au prix de 16 dollars cash par action, 30 % de plus que le cours de clôture du 16 juin, ce qui valoriserait Mentor à 1,6 milliards de dollars.

Cette offre hostile clos deux mois de discussions infructueuses entre les deux conseils d'administration, malgré une rencontre au sommet qui s'est tenue le 02 mai à Portland entre Michael Fister, President & Chief Executive Officer accompagné de Bill Porter, Executive Vice President & Chief Administrative Officer de Cadence et Wally Rhines, Chairman of the Board of Directors & Chief Executive Officer, épaulé par Greg Hinckley, President de Mentor Graphics. Suite à celle-ci le conseil d'administration de Mentor a refusé l'offre le 28 mai dernier.

Cadence justifie cette proposition par des arguments techniques. « Un rapprochement entre Cadence et Mentor offrirait rapidement à nos clients respectifs un portfolio de technologies et de produits beaucoup plus étendu et surtout mieux intégré, leur permettant de mieux faire face aux défis complexes auxquels ils sont confrontés pour développer leur prochaine génération de produits », estime Michael Fister. « Ensemble nous pouvons aider nos clients à accélérer leur rythme d'innovation et à développer des produits qui satisferont mieux les besoins de leurs clients ».

Cadence insiste aussi sur l'intérêt que les actionnaires auraient à céder à cette proposition, qui représente un bonus de 46 % par rapport au prix moyen de l'action sur les 30 derniers jours.

La réaction de Mentor à cette OPA et à la divulgation des négociations secrètes entre les dirigeants, ne s'est pas faite attendre et a donné lieu à la publication du communiqué suivant, qui confirme le rejet du 28 mai. « Ainsi que nous l'avions déjà indiqué récemment à Cadence, nous avons étudié leur offre et analysé à la fois le prix proposé et les risques liés à l'obtention de l'accord des autorités anti-trust pour cette fusion », explique Wally Rhines. « Suite à cette analyse, nous sommes arrivés à la conclusion que non seulement le prix n'est pas assez élevé pour arriver à une transaction, mais aussi que les risques de ne pas obtenir l'accord des autorités anti-trust sont suffisamment hauts pour que la fusion soit refusée. Pour cela et d'autres raisons, notre conseil d'administration rejette la proposition ».

Bref, on fait monter les enchères. D'ailleurs le cours de l'action de Mentor a cru de plus de 20 % dans la journée d'hier atteignant les 15 $. Reste maintenant à connaître la réaction des actionnaires de Mentor qui ne sont pas forcés de suivre le conseil d'administration et qui peuvent jouer la sécurité de l'offre face à un cours qui joue au yoyo au gré des annonces. Les jours à venir vont être intéressant à suivre.

Pour mémoire, Cadence a réalisé sur son dernier exercice fiscal un chiffre d'affaires de 1,6 milliards de dollars et Mentor un chiffre d'affaires de 850 M$ sur les 12 derniers mois.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.cadence.com  & http://www.mentor.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles