Nous suivre Industrie Techno

C-Libre lance un ERP Open Source pour l'agroalimentaire

Industrie et  Technologies
Le projet de cette entreprise de Pessac repose sur deux axes : une solution open source hautement évolutive et un modèle économique basé sur la mutualisation.


C-Libre en bref
Création en 2005
Fondateur : Gilles Têtenoire
Lieu : Pessac (33)
Site web : www.c-libre.net
Tél : 05 56 50 86 07
Renseignements : gilles.tetenoire@c-libre.net

La société C-Libre a été créée par des acteurs indépendants issus de l'agro-alimentaire et de l'informatique pour développer un ERP en droits libres, afin de permettre aux entreprises de la région Aquitaine de pouvoir répondre aux exigences commerciales et réglementaires liées à la traçabilité des produits.

Depuis deux ans, l'entreprise s'est spécialisée dans l'adaptation d'une version agroalimentaire et agricole de l'ERP américain Ofbiz. Soutenue par la Région Aquitaine, Oseo et par un collectif d'entreprises réunies sous le pilotage de l'Ardia (Association régionale pour le développement des industries alimentaires), une première version exploitable de l'ERP a été définie.

Cette version se nomme Oya : il s'agit de la première plate-forme logicielle Open Source à destination de l'industrie agro-alimentaire. L'architecture ouverte de la plate-forme est bâtie sur les technologies Java et les Frameworks applicatifs n-tiers, qui lui confèrent un caractère hautement évolutif.

Cette plate-forme est aujourd'hui opérationnelle et peut être délivrée sans coûts de licence moyennant une contribution aux projets. La mutualisation des investissements et des connaissance conduit à l'amélioration continue de la plate-forme logicielle au rythme des évolutions souhaitées par les entreprises.

La richesse fonctionnelle de la plate-forme Oya provient du croisement d'une technologie et d'une analyse des bonnes pratiques organisationnelles des entreprises. C-Libre favorise une approche d'informatisation liée aux attentes des clients en ayant une vision intégrée du système d'information. La mutualisation permet d'acquérir une solution permanente à un coût non prohibitif.

Michel Le Toullec

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

StopCovid : le Parlement français vote en faveur de l’application mobile de contact tracing

StopCovid : le Parlement français vote en faveur de l’application mobile de contact tracing

Feu vert pour StopCovid, l’application de suivi des cas contacts des individus infectés par le Covid-19, après un vote favorable[…]

Que sait-on de StopCovid, l'application controversée qui entre en débat au Parlement ?

Que sait-on de StopCovid, l'application controversée qui entre en débat au Parlement ?

StopCovid : l’Inria se dirige vers un compromis technologique pour l’appli française de contact tracing

StopCovid : l’Inria se dirige vers un compromis technologique pour l’appli française de contact tracing

Pour bien commencer la semaine, les clés du déconfinement

Pour bien commencer la semaine, les clés du déconfinement

Plus d'articles