Nous suivre Industrie Techno

« C'est pas moi, c'est la télé ! »

Bientôt, accuser son téléviseur de mauvaise haleine ou d'odeur corporelle pourrait ne plus paraître si bizarre. Heureusement, les effluves agréables, comme celle du dernier Dior, ou le fumet alléchant d'une pizza sortie du four, seront aussi de la partie. Les chercheurs à l'origine du diffuseur d'odeurs numérique ont conçu, à l'instar des machines à café de nouvelle génération, des arômes en capsules. En les chauffant électriquement, ces dernières libèrent leur contenu. Par des combinaisons astucieuses, 200 capsules pourraient produire jusqu'à 10 000 odeurs différentes.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0937

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2011 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

ESPION

ESPION

La seule chose qu'il ne fait pas, c'est marcher au plafond ! Malgré son nom de margouillat, surnom du gecko dans certaines régions tropicales, ce[…]

LA PENSÉE DU MOIS

LA PENSÉE DU MOIS

Des cartes graphiques virtualisées

Des cartes graphiques virtualisées

La Lune resurgit des profondeurs

La Lune resurgit des profondeurs

Plus d'articles