Nous suivre Industrie Techno

abonné

BYD mise sur le lithium fer phosphate

DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL EN CHINE, JEAN-FRANÇOIS PREVÉRAUD

Sujets relatifs :

,
Le groupe chinois BYD parie depuis 20 ans sur la mobilité électrique. Pour la rendre efficace et plus verte, il a industrialisé les batteries lithium fer phosphate (Li-Fe). Nous avons pu visiter les installations du groupe en Chine pour en savoir plus sur cette technologie performante, endurante et sans métaux lourds.

La Chine veut devenir le leader de la mobilité électrique. Aussi avons-nous accepté l'invitation du groupe BYD, l'un des leaders chinois du secteur, pour aller visiter ses usines dans la région de Shenzhen. D'autant que BYD est le leader d'une technologie de stockage d'énergie dans des batteries à la fois performantes et propres.

Le stockage de l'énergie est le point d'achoppement de la mobilité électrique, car on utilise le plus souvent des accumulateurs électrochimiques, ou batteries. Pour stocker toujours plus d'énergie par rapport à leur poids et volume, ceux-ci utilisent des métaux lourds dangereux pour l'homme et l'environnement. Mais peut-on s'en passer ?

Ce défi a motivé Wang Chuan-fu, un ingénieur chimiste chinois né en 1966, qui s'est intéressé aux batteries de téléphones portables au sein de l'Institut de recherche sur les métaux non-ferreux de Pékin.

S'il croit en la mobilité électrique, il souhaite surtout qu'elle soit propre. Il s'intéresse alors à un type de batteries lithium performant et peu polluant, le lithium fer phosphate ou Li-Fe.

Des caractéristiques électriques intéressantes

Ne contenant pas de métaux lourds, les caractéristiques de stockage des accumulateurs Li-Fe n'en sont pas moins intéressantes par rapport aux batteries Li-ion classiques. Alors qu'une batterie Li-ion stocke entre 100 et 265 Wh/kg suivant sa qualité, une batterie Li-Fe stocke entre 120 et 140 Wh/kg, soit trois à quatre fois plus qu'une batterie plomb-acide traditionnelle. En revanche, la puissance de pointe est supérieure à 2 000 W/kg contre 1 500 W/kg pour du Li-ion et 250 W/kg pour du lithium polymère, Li-Po. Ce qui permet des charges beaucoup plus rapides pour une batterie Li-Fe, d'autant plus que sa très faible résistance interne provoque peu d'échauffement. Enfin, la batterie Li-Fe a une durée de vie beaucoup plus longue, acceptant 2 000 charges contre 500 à 1 000 pour du Li-ion et 200 à 300 pour du[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N° 0988

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2016 d'Industries & Technologies

Nous vous recommandons

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

C'est un tournant majeur pour bon nombre d'entreprises ayant des activités numériques. Plus aucune fuite de données[…]

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Plus d'articles