Nous suivre Industrie Techno

Budget record pour la R&D aux Etats-Unis

Rédaction Industrie et Technologies
Les dépenses de R&D américaines prévues pour 2003 - publiques et privées - excèdent les dépenses cumulées de nations du G7.

S'il est adopté cet été, le budget proposé par le président Bush en février dernier pour l'année 2003 sera le plus important de son histoire.
La part réservée à l'ensemble de la R&D sur le plan fédéral atteint le record de 111,8 milliards de dollars, en hausse de 8,3% par rapport à 2002, rapporte le nouveau bulletin de veille stratégique et politique en technologie de l'Adit. 

Ce budget prend particulièrement en compte la lutte contre le terrorisme, la protection du territoire, et la protection de la santé des citoyens américains, modifiant quelque peu l'affectation des fonds, ainsi que l'exploitation des résultats. Sur ce dernier point, l'Office of Science Technology mentionne dans son rapport le souci de l'Administration de ne plus se préoccuper uniquement de savoir « combien on dépense », mais aussi «ce qu'on obtient pour un certain investissement et comment ».

Parmi les programmes de recherche inter-agences, figurent en priorité la lutte contre le terrorisme, les technologies de l'information (Networking and Information Technology Research & Development Program, NITRD), les nanotechnologies, les changements climatiques  (création de deux nouvelles initiatives, Climate Change Research Initiative, CCRI, et National Climate Change Technology Initiative (NCCTI). 

Les autres agences fédérales conduisent leurs recherches selon leurs missions et leurs statuts. Citons quelques agences aux programmes clés en matière de R&D, dans l'ordre de l'importance de leur budget :
- Department of Defense, DoD, 54,5 Md$ (+11%) :  considération des moyens de luttes et de protection anti-terroristes
- National Institute of Health , NIH 27,8 Md$ (doublement du budget depuis 1998) :  recherche contre le cancer, bioterrorisme (identification, biopuces, vaccins, séquençage génomique
- National Aeronautics and Space Administration, Nasa (+5%): restructuration du programme Outer Planets en un programme New Frontiers, avec notamment un volet nucléaire pour la propulsion et la production d'énergie électrique. Continuation des programmes Space Launch Initiative, et de l'utilisation de la Station spatiale internationale à des fins de recherche en physique et biologie
- Department of Energy, DoE (-8%)
- National Science Foundation (+4%)
- etc.

Tous les chiffres et classements précis sont disponibles sur le site de l'OST , ainsi  que quelques éclairages sur certains programmes.
PhB 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Start West récompense les innovateurs

Start West récompense les innovateurs

Pour sa 9e édition la manifestation, qui fait se rencontrer les start-up et les investisseurs dans le Grand-Ouest, a récompensé quatre projets issus[…]

R&D : Cap sur le sans fil à ultra haut débit

R&D : Cap sur le sans fil à ultra haut débit

AdminProxy : Sécuriser l'accès au système d'information

AdminProxy : Sécuriser l'accès au système d'information

IBM accélère sa marche vers la prochaine génération de puces électroniques

IBM accélère sa marche vers la prochaine génération de puces électroniques

Plus d'articles