Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Brazuca : comment la Nasa a testé le ballon du Mondial de foot

Julien Bergounhoux

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Brazuca : comment la Nasa a testé le ballon du Mondial de foot

© NASA Ames Research Center

La Coupe du monde de football 2014, organisée par la Fifa au Brésil, bat son plein et suscite déjà les passions. Pour s'assurer que le comportement en vol du ballon Brazuca, développé par Adidas, ne soit pas le sujet de controverses, la Nasa a testé son aérodynamisme à l'Ames Research Center.

Le ballon de la précédente Coupe du monde de football, le Jabulani, a parfois démontré des trajectoires surprenantes et semblant imprévisibles. Pour s'assurer que le mondial 2014 ne soit pas le théatre de ce type de controverses, la Nasa a testé son ballon officiel, le Brazuca, dans sa soufflerie au sein du centre de recherche Ames.

Les ingénieurs se sont concentrés sur la vitesse à laquelle les motifs de fumée créés par le ballon changent soudainement, pour mieux prévoir les effets indésirables. Dans le cas du Jabulani, sa texture particulièrement lisse avait eu pour effet de déplacer les probabilités de mouvements erratiques de la balle depuis des vitesses relativement basses (45 - 50 km/h) vers des vitesses plus élevées (80 - 90 km/h), qui se sont avérées correspondre aux vitesses de frappe des joueurs. La texture plus rugueuse du Brazuca permet d'éviter ce problème en conservant un comportement lors des frappes plus proche de celui d'un ballon traditionnel.

Ci-dessous, une vidéo des tests au centre Ames :

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles