Nous suivre Industrie Techno

Bourget : le drone Spy’Ranger, futur oeil de l’armée française

Bourget : le drone Spy’Ranger, futur oeil de l’armée française

Le drone Spy'Ranger assistera les troupes armées fraçaises en terrain hostile.

© Aviation Design

Le salon du Bourget, qui se tient au Parc des expositions du 19 au 25 juin pour la 52e édition, réunit l’ensemble des acteurs de l’industrie de l'aéronautique et de l'espace autour des dernières innovations technologiques. Et parmi elles, des drones, dont la rédaction d'Industrie & Technologies vous a concocté une petite sélection. Aujourd'hui, le drone espion du poids lours français Thalès et d'Aviation design.

C’est le futur oeil de l’armée française. Le Spy’Ranger, un mini-drone de surveillance et de reconnaissance développé par Thalès et Aviation design, a été choisi par la Direction générale de l’armement pour équiper les troupes. Jusqu’à 210 de ces drones devraient ainsi être déployés d’ici 2018 pour les épauler dans leurs diverses missions. Capables d’observer de jour comme de nuit leur environnement sur de longues durées - jusqu’à 2h30 - et distance - jusqu’à 30 km - , les Spy’Ranger peuvent remplir plusieurs missions : éclairer la progression d’un groupement tactique interarmes, appuyer une reconnaissance offensive, participer à un dispositif de couverture…

 

Des escadrons de trois

 

La charge utile optronique gyrostabilisée multicapteur, de bonne résolution, doit faciliter la phase d’identification des zones survolées. Sa liaison de données tactiques, protégée, permet de transmettre un flux d’images en haute définition et à haut débit. Sur le terrain, ces drones fonctionneront par groupes de trois. Ils sont spécialement conçus pour évoluer en environnement hostile (climatique, électromagnétique, physique…).

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Le CNRS et Dassault aviation ont lancé le 5 juillet un laboratoire commun. Son objectif : mettre au point de nouveaux matériaux[…]

L’aéro face à l’urgence climatique

L’aéro face à l’urgence climatique

Ces start-up qui rêvent de devenir des championnes de l'avion décarboné

Dossiers

Ces start-up qui rêvent de devenir des championnes de l'avion décarboné

Newspace, aviation décarbonée, et défense du futur : le programme d’accélération Blast présente sa première cohorte de deeptechs

Newspace, aviation décarbonée, et défense du futur : le programme d’accélération Blast présente sa première cohorte de deeptechs

Plus d'articles