Nous suivre Industrie Techno

[Bourget] Daher, Safran et Airbus dévoilent Ecopulse : un avion à propulsion hybride

[Bourget] Daher, Safran et Airbus dévoilent Ecopulse : un avion à propulsion hybride

Une maquette d'Ecopulse muniée de six moteurs électriques et un moteur thermique est exposée sur le stand de Daher, au Bourget.

© Xavier Boivinet

L'avion hybride Ecopulse a été dévoilé au salon du Bourget le 17 juin. Fruit d'un partenariat entre Daher, Safran et Airbus, il devrait voler pour la première fois en 2022. En couplant un moteur thermique et plusieurs moteurs électriques, les trois industriels souhaitent réduire l'empreinte environnementale de l'appareil. 

L'électrique, star du Bourget. Ce 17 juin, première journée du salon international de l'aéronautique et du spatial, qui se tiendra jusqu'au 23 juin, Daher, Airbus et Safran ont annoncé le lancement du développement d’Ecopulse : le démonstrateur d’un avion à propulsion hybride et distribuée. C’est-à-dire avec des moteurs électriques répartis sur les ailes, couplés à de la propulsion thermique plus classique au centre. Destiné à accueillir six personnes – quatre passagers et deux pilotes - le premier appareil devrait effectuer un premier vol avant l’été 2022. « Ensuite nous passerons dans une autre phase de certification qui devrait durer trois ans supplémentaires », indique Nicolas Orance, vice-président de la division aéronautique et défense chez Daher. L’entrée en service n’est donc pas prévue avant 2025.

« L’enjeu de cette démonstration est d’évaluer la performance aérodynamique exacte de l’avion, affirme Stéphane Cueille, directeur R&T et innovation chez Safran. Nous souhaitons déterminer les gains accessibles et en déduire des règles de conception. » En distribuant la propulsion, l’objectif est notamment d’améliorer l’efficacité de l’avion et compenser la masse des batteries et des systèmes électriques. « Car inclure une partie électrique ajoute de la masse », admet-t-il.

Jusqu'à 40% de l'énergie fournie par batterie 

Pour les trois partenaires, l’objectif de l’avion hybride est d’améliorer l’empreinte environnementale de l’appareil sur des distances de quelques centaines de kilomètres : « La part d’utilisation de la batterie, et donc la réduction des émissions de CO2 que nous pouvons espérer dépendra de la distance à parcourir, précise Stéphane Cueille, directeur R&T et innovation chez Safran. Plus la distance est grande, plus la batterie est lourde. Sur les courtes distances, nous pourrons atteindre jusqu’à 40% de la mission faite en électrique. »

Ecopulse sera basé sur une plateforme existante : l’avion TBM de Daher, un monomoteur équipé d’un propulseur thermique à l’avant. Sur son site de Tarbes, l’avionneur effectuera l’assemblage et les modifications pour accueillir la propulsion hybride et distribuée fournie par Safran. L’équipementier ira puiser dans sa gamme Engineus pour fournir le turbogénérateur, le système de management de la puissance électrique et les propulseurs électriques comprenant les moteurs électriques et les hélices. Enfin, Airbus fournira les batteries et réalisera l’optimisation aérodynamique de la propulsion.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Les PME et TPI de la supply chain, encore parents pauvres de la cybersécurité

Les PME et TPI de la supply chain, encore parents pauvres de la cybersécurité

Les 19e Assises de la sécurité et des systèmes d’information, qui se sont tenues du 9 au 12 octobre à Monaco,[…]

Des robots pour l'A320 : Airbus pousse l'automatisation à Hambourg

Des robots pour l'A320 : Airbus pousse l'automatisation à Hambourg

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles