Nous suivre Industrie Techno

Borne de dérivation EtherCAT pour capteurs PoE

Industrie et  Technologies

EK1132 de Beckhoff



Beckhoff propose des familles de bornes apportant les avantages technologiques d'EtherCAT. Ce système d'E/S est maintenant complété par la borne EK1132 supportant "Power-over-EtherCAT" selon la norme IEEE 802.3af. Un simple câble Ethernet standard suffit alors pour faire transiter les signaux et l'alimentation du capteur.

La borne de dérivation EtherCAT EK1132 convient particulièrement pour des codeurs rotatifs ou des règles de mesure linéaire. La tension d'alimentation du capteur peut atteindre 48 V et est fournie dans la borne de dérivation à partir du 24 V industriel habituel. Le courant maximal est de 350 mA. La transmission du signal et de l'énergie s'effectue par le même conducteur, ce qui permet de travailler sur des réseaux Ethernet à 4 fils, par exemple M12. La longueur de câble maximale atteint 100 m.




 

Un système de répartition de puissance intelligent reconnaît chaque consommateur et distribue en conséquence les 15,4 W disponibles. Comme la borne de dérivation à 2 ports EtherCAT EK1122, la EK1132 permet de bâtir une topologie EtherCAT en étoile. La EK1132 supporte également le couplage/découplage de participants EtherCAT à chaud (Hot-Connect).

Le système de bornes EtherCAT de Beckhoff est un système d'E/S modulaire composé de blocs de jonction électroniques en série. Le protocole EtherCAT est maintenu intégralement jusqu'à chaque borne. Pour toutes les formes de signaux numériques et analogiques utilisées dans le monde de l'automatisation, il existe les bornes EtherCAT correspondantes. Les accès aux bus de terrain, par exemple pour PROFIBUS ou CANopen, sont intégrés par le biais de bornes de bus déportés Maître/Esclave. Les appareils Ethernet sont raccordés par des bornes switch.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.beckhoff.fr


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Le Zero Trust est la seule façon réaliste de protéger son réseau aujourd’hui », avance Bernard Ourghanlian directeur technique et sécurité à Microsoft France

« Le Zero Trust est la seule façon réaliste de protéger son réseau aujourd’hui », avance Bernard Ourghanlian directeur technique et sécurité à Microsoft France

À l’heure de l’IoT, du télétravail et de l’ouverture des systèmes d’information, les[…]

Trois plateformes XDR lancées lors des Assises de la cybersécurité

Trois plateformes XDR lancées lors des Assises de la cybersécurité

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Cybersécurité industrielle : 6 mois pour sécuriser une usine

Dossiers

Cybersécurité industrielle : 6 mois pour sécuriser une usine

Plus d'articles