Nous suivre Industrie Techno

BoeingBlack, le smartphone ultra sécurisé de Boeing, capable de s'autodétruire

BoeingBlack, le smartphone ultra sécurisé de Boeing, capable de s'autodétruire

© FCC

Boeing, le constructeur aéronautique, développe depuis deux ans un téléphone sécurisé destiné aux agences gouvernementales. Tournant sous Android et baptisé Boeing Black, il vient d'être soumis à la Commission fédérale des communications (FCC) américaine, dernière étape avant sa commercialisation.

Destiné aux salariés du monde de la défense et de la sécurité intérieure, le téléphone haute sécurité multifonction, développé par la société américaine, fonctionne sous Androïd. Particularité : une fonction d'"autodestruction", puisqu'une tentative d'ouverture forcée de la coque du BoeingBlack entraînera un effacement des données et des logiciels et mettra l'appareil hors service.

Consultez l'intégralité de cet article sur le site de l'Usine Digitale

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Au laboratoire souterrain de l'Andra, l'étude des galeries se modernise grâce au robot Spot de Boston Dynamics

Au laboratoire souterrain de l'Andra, l'étude des galeries se modernise grâce au robot Spot de Boston Dynamics

À l'occasion du lancement, le 11 mai, de leur chaire « Intelligence artificielle pour les applications robotiques en environnements[…]

Blockchain : Pourquoi Hyperledger Fabric s'est imposé chez les industriels

Dossiers

Blockchain : Pourquoi Hyperledger Fabric s'est imposé chez les industriels

« Airbus CyberSecurity a intégré nos outils de cybersécurité industrielle dans un SOC 4.0 », se félicite Emmanuel Le Bohec, de Claroty

« Airbus CyberSecurity a intégré nos outils de cybersécurité industrielle dans un SOC 4.0 », se félicite Emmanuel Le Bohec, de Claroty

Blockchain : Tradelens révolutionne le suivi du fret maritime

Dossiers

Blockchain : Tradelens révolutionne le suivi du fret maritime

Plus d'articles