Nous suivre Industrie Techno

Boeing disparu : la traque high-tech continue

Julien Bergounhoux

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Boeing disparu : la traque high-tech continue

Un avion de patrouille P-8A Poseidon volant avec un P-3C Orion lors d'essais aériens

© Liz Goettee - U.S. Navy

Après six jours de recherches du vol MH370, de nouvelles informations laissent à penser que le Boeing 777 de Malaysia Airlines pourrait se trouver dans une toute autre zone. Les efforts de recherche se poursuivent, à l'aide notamment de deux avions de patrouille, des Boeing P-8, déployés par les marines indienne et américaine.

Six jours après la disparition du Boeing 777 du vol MH370 de Malaysia Airlines, les recherches prennent une nouvelle direction après des révélations d'enquêteurs américains publiées par le Wall Street Journal. En effet, malgré l'absence de signal de la part des transpondeurs (dont le rôle est de communiquer la position et l'altitude des vols auprès des radars au sol), des équipements électroniques ACARS (Aircraft Communication Addressing and Reporting System) à bord de l'avion seraient restés en standby et auraient continué à tenter d'établir une communication avec des satellites opérés par Inmarsat.

Par ce biais, ils auraient envoyé à plusieurs reprises des informations concernant la localisation, la vitesse et l'altitude du Boeing, suggérant qu'il ait pu continuer son vol pendant près de 5 heures après sa dernière communication officielle. Le dernier contact par satellite était au-dessus de l'eau, à une altitude de croisière normale. La trajectoire exacte de l'appareil n'a pas été révélée, mais les efforts de recherche se sont déplacés vers une zone de l'océan indien très éloignée du périmètre où s'étaient concentrées les recherches jusqu'à maintenant.

LES BOEING P-8 ENTRENT EN SCÈNE

A la demande expresse de la Malaisie, la marine indienne a déployé deux navires de guerre, deux vaisseaux de patrouille et un Boeing P-8I Neptune à des coordonnées spécifiques dans la mer d'Andaman afin d'y effectuer des recherches. La marine américaine a, quant à elle, envoyé le destroyer USS Kidd vers le détroit de Malacca depuis le golfe de Thaïlande, où il restera stationné. Un Boeing P-8A Poseidon (équivalent du Neptune de l'armée indienne), avion de patrouille maritime dérivé du Boeing 737 et mis en service en 2013, devrait de plus se joindre aux recherches en complément du P-3C Orion déjà présent sur les lieux. Plus récent et donc plus performant, il devrait être capable de couvrir de plus larges zones de recherche (plus de 2000 km) sur de plus longues périodes (jusqu'à 9 heures). L'USS Pinckney, qui avait été déployé dans la première zone de recherche, va pour sa part se rendre à Singapour pour des opérations de maintenance, n'étant pas immédiatement nécessaire à la suite des opérations.

Ces nouveaux développements ouvrent la voie à un questionnement concernant la raison de l'arrêt des transpondeurs. Au-delà d'une potentielle panne électrique, il est en effet possible pour le pilote de les désactiver manuellement, et certains évoquent désormais la possibilité d'une tentative délibérée de détournement de l'avion à des fins inconnues. La police malaisienne aurait par ailleurs récemment effectué des perquisitions aux domiciles des deux pilotes du Boeing.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Dossier Impression 3D] La chasse aux kilos s'intensifie dans l'aérospatial

[Dossier Impression 3D] La chasse aux kilos s'intensifie dans l'aérospatial

Avions, satellites et lanceurs spatiaux embarquent toujours plus de pièces imprimées en 3D. Le mouvement s’accélère,[…]

Face aux batteries et biocarburants, Norsk e-fuel mise sur le kérosène renouvelable pour des avions bas-carbone

Face aux batteries et biocarburants, Norsk e-fuel mise sur le kérosène renouvelable pour des avions bas-carbone

1,5 milliard pour la R&D aéro, sondes cyber et meltblown, le best-of de la semaine

1,5 milliard pour la R&D aéro, sondes cyber et meltblown, le best-of de la semaine

Eau, CO2 et électricité renouvelable : la recette de Norsk e-fuel pour le carburant des avions

Eau, CO2 et électricité renouvelable : la recette de Norsk e-fuel pour le carburant des avions

Plus d'articles