Nous suivre Industrie Techno

abonné

Dossiers

Blockchain : Renault accélère la mise en conformité grâce à la plate-forme Xceed

Kevin Poireault
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Blockchain : Renault accélère la mise en conformité grâce à la plate-forme Xceed

Renault mise sur la blockchain pour augmenter la réactivité des échanges avec ses partenaires dans un contexte réglementaire de plus en plus exigeant.

© J.-B. Lemal / Planimonteur Renault

Le constructeur automobile Renault a développé la plate-forme Xceed pour faciliter la gestion de la conformité de ses véhicules avec l'ensemble de ses fournisseurs et partenaires, de la conception à la production. Après son déploiement dans ses usines en France, il lui promet un avenir européen.

La blockchain à la rescousse. Alors que les réglementations vont bon train dans l’automobile, avec un rythme croissant de mises à jour, leur gestion par la multitude d’industriels intervenant sur un même modèle tourne au casse-tête. « Nous devons aujourd’hui répondre à 300 modifications par an, un nombre en constante augmentation », indique Odile Panciatici, la vice-présidente de Renault chargée des projets blockchain. C’est la raison pour laquelle le constructeur français a développé, avec IBM, une plate-forme de gestion de la conformité des véhicules baptisée Xceed.


Xceed vise à remplacer la collaboration montante et descendante des acteurs de la chaîne d’approvisionnement automobile pour la mise en conformité par une plate-forme unique qui centralise la totalité des tests en temps réel.

« Pour respecter les domaines réglementaires imposés par l’Union européenne, comme la manière dont un véhicule réagit en cas de choc avec un piéton ou dont on le prémunit contre les incendies, les fabricants effectuent des tests de conformité des pièces et des processus de production afin d’édicter des règles, rappelle Vincent Fournier, responsable blockchain chez IBM Interactive. Jusqu’à maintenant, ces derniers interagissaient surtout avec leur fournisseur de rang 1, qui faisait de même avec celui de rang 2 et ainsi de suite. » Xceed change la donne. Chacun, quel que soit son niveau dans la chaîne d’approvisionnement, a désormais accès, en temps réel, à l’ensemble des tests de conformité réalisés par les différents acteurs qui contribuent à la construction d’un véhicule dans lequel il est impliqué. Et ce, grâce à la blockchain.

Premiers essais fin 2018, dans l'usine de Douai

En réalité, Renault n’a pas attendu 2020 pour faire appel à la technologie de registre distribué au cœur de Xceed. Dès 2018, après une conférence sur la blockchain lors du Comsumer electronics show (CES), la direction du groupe confie à Odile Panciatici le soin d’explorer comment cette technologie pourrait être utilisée pour simplifier les cycles de conformité. Avec l’expertise des équipes de Renault Digital, une branche créée en 2017 pour encourager la transformation numérique du groupe. Celle-ci s’intéresse à Hyperledger Fabric, une infrastructure logicielle de blockchain adaptée aux cas d’usages industriels, lancée par la Fondation Linux.

« À cette époque, tout le monde avait envie d’utiliser la blockchain, mais[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°1042

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2021 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[FIC 2021] Airbus Cybersecurity et Alstom déploient une offre commune pour la cybersécurité des trains

[FIC 2021] Airbus Cybersecurity et Alstom déploient une offre commune pour la cybersécurité des trains

Airbus Cybersecurity a profité de sa présence au Forum international de la cybersécurité (FIC), qui se déroule[…]

Avec Cybersecurity for industry, le FIC veut devenir le rendez-vous de la cybersécurité industrielle en Europe

Avec Cybersecurity for industry, le FIC veut devenir le rendez-vous de la cybersécurité industrielle en Europe

Lancement du fonds Cyber Impact pour accélérer les start-up européennes de la cybersécurité

Lancement du fonds Cyber Impact pour accélérer les start-up européennes de la cybersécurité

Avec CIARA, Radiflow offre aux industriels un moyen non-invasif de tester la robustesse de leurs systèmes face aux cyberattaques

Avec CIARA, Radiflow offre aux industriels un moyen non-invasif de tester la robustesse de leurs systèmes face aux cyberattaques

Plus d'articles