Nous suivre Industrie Techno

abonné

Dossiers

Blockchain : L'industrie gagne en confiance

Martin Clavey
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Blockchain : L'industrie gagne en confiance

Le laboratoire Moderna utilise la blockchain pour garantir la traçabilité et la chaîne du froid de ses doses de vaccin contre le Covid-19.

© Nathan Denette / ZUMA /REA

Capable de stocker et d’échanger des informations de façon sécurisée et décentralisée, la blockchain fait ses preuves en tant qu’outil de confiance pour des groupes d’industriels aux intérêts potentiellement divergents.

Agroalimentaire, automobile, fret maritime, industrie pharmaceutique, énergie… De nombreux secteurs industriels commencent à utiliser la blockchain pour faciliter la collaboration entre les entreprises. IBM, très actif dans ce domaine, revendique plus de 700 projets de blockchain pour l’industrie. Popularisée avec l’essor du bitcoin et des autres cryptomonnaies, cette technologie fait valoir ses atouts dans l’industrie en tant qu’outil de confiance pour des acteurs aux intérêts potentiellement divergents qui doivent travailler ensemble et échanger des informations tout en maîtrisant le degré de confidentialité du partage.

Techniquement, la blockchain est une technologie de stockage et de transmission sécurisée d’informations fonctionnant sans organe central de contrôle. Elle contient un registre sécurisé de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création, la fameuse chaîne de blocs. Chaque nœud du réseau possède une copie de ce registre, ce qui permet à chacun de s’assurer de la validité de la chaîne sans avoir à faire confiance à un seul acteur central. C’est donc un registre partageable qui a la particularité d’être théoriquement infalsifiable et dans lequel ses utilisateurs peuvent inscrire définitivement des transactions. « C’est une machine à confiance, explique Georges Gonthier, chercheur à l’Inria. On va pouvoir utiliser des moyens algorithmiques pour établir, sans se reposer sur un tiers, des accords vérifiables par des parties qui a priori ne se font pas confiance. »

Proposer aux industriels une technologie mature

Le partage d’informations au sein d’un secteur d’activité, où les relations vont du partenariat à la concurrence en passant par la relation client-fournisseur, apparaît comme une application clé de cette technologie. « En effet, s’il est difficile, au sein d’une même filière, de faire confiance à un seul acteur pour gérer une base de données contenant toutes les informations permettant une collaboration la plus large possible, le système de la blockchain apporte de la confiance aux différents acteurs, soutient Luca Comparini, le responsable blockchain d’IBM France. Les propriétés de la blockchain – la décentralisation, le consensus et le secret de l’information échangée – permettent de garantir une confiance qui était dure à défendre, même avec une base de données décentralisée. » Parallèlement, les ingénieurs des sociétés de services comme IBM ont participé au développement de structures logicielles open source, des frameworks, pour adapter la blockchain à[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°1042

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2021 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Collaboration start-up-grand groupe pour l'industrie 4.0 : tracer son chemin entre le sur-mesure et le générique

Collaboration start-up-grand groupe pour l'industrie 4.0 : tracer son chemin entre le sur-mesure et le générique

Arts et Métiers Accélération a organisé, mardi 6 juillet à Station F à Paris, un événement[…]

[Video] Grâce à la simulation, Facebook apprend aux robots à s’adapter à différents terrains

[Video] Grâce à la simulation, Facebook apprend aux robots à s’adapter à différents terrains

Comment le consortium « le Kollectiv » veut mettre l’exploitation des données au cœur du NewSpace

Comment le consortium « le Kollectiv » veut mettre l’exploitation des données au cœur du NewSpace

Cybersécurité dans le secteur de l'énergie : des infrastructures critiques à protéger

Avis d'expert

Cybersécurité dans le secteur de l'énergie : des infrastructures critiques à protéger

Plus d'articles