Nous suivre Industrie Techno

BioVia : Dassault Systèmes veut modéliser la biosphère

Jean-François Preveraud
BioVia : Dassault Systèmes veut modéliser la biosphère

Modéliser les biotechs, la chimie et les matériaux

© DR

En intégrant ses applications et celle d’Accelrys, l’éditeur français dispose d’une panoplie d’outils lui permettant d’offrir des solutions novatrices de modélisation et d’expérimentation aux mondes des biotechs, de la chimie et des matériaux.

Suite à l’acquisition d’Accelrys, éditeur californien spécialisé dans les solutions de gestion du cycle de vie de l’innovation scientifique dans les domaines de la chimie, de la biologie et des matériaux, Dassault Systèmes vient d’annoncer une nouvelle marque dans son portefeuille, BioVia.

Cette marque associe les propres travaux de recherches de Dassault Systèmes dans le domaine de la bio-intelligence, les technologies collaboratives de sa plate-forme 3DExperience, ainsi que les applications de pointe destinées aux domaines des sciences de la vie et des matériaux, issues d’Accelrys.

Rappelons que les solutions développées par l’éditeur californien, acquis en avril dernier, se concentrent sur la simulation et la modélisation biologique, chimique ou des matériaux, la recherche et la découverte collaborative de molécules, la gestion de la qualité, de centre de R&D d'entreprise et des procédés de fabrication dans ces domaines.

BioVia va permettre aux entreprises de déployer des ‘‘expériences’’ pour la recherche scientifique, biologique, chimique et sur les matériaux, à tous les niveaux de leur organisation avec des applications et des services novateurs. Les utilisateurs quant à eux vont pouvoir accéder à des contenus ou en diffuser grâce la plate-forme 3DExperience.

Harmoniser produits, nature et vie

De la conception de matériaux à la simulation moléculaire en passant par la fabrication de produits chimiques, Dassault Systèmes conçoit sa marque BioVia comme un catalyseur de rupture pour créer des univers scientifiques de nouvelle génération capables d’harmoniser les produits, la nature et la vie. En combinant les portefeuilles de clientèle des deux entreprises, BioVia compte plus de 2 000 clients parmi lesquels de nombreuses entreprises figurant au classement Fortune 500, telles que : AstraZeneca ; BASF ; DuPont ; GSK ; L’Oréal ; P&G ; Pfizer ; Sanofi ; Shell ; Unilever… Mais outre les acteurs des mondes de la pharmacie et des biotechnologies, on retrouve des industriels tels Boeing ou Toyota qui utilisent les solutions de BioVia pour explorer et lancer sur le marché de nouveaux matériaux, tels que des revêtements intelligents, des composites plus solides et plus légers, ainsi que des matériaux durables innovants.

Pour Dassault Systèmes, ces sociétés industrielles approchent à grands pas du moment où elles utiliseront des matériaux comme une variable, et non comme une contrainte. À ce titre, l’éditeur pense que pouvoir gérer des informations produits au niveau moléculaire de manière évolutive est essentiel d’un bout à l’autre de la chaîne de valeur. D’où l’intérêt pour une plate-forme industrielle intégrée, capable de gérer différents types d’information dans des environnements collaboratifs.

« L’intégration des puissantes applications d’Accelrys à notre plate-forme 3DExperience va donner naissance à un nouvel environnement collaboratif propice au développement d’expériences avancées dans les domaines des matériaux, de la biologie et de la chimie. Avec la puissance de BioVia, nous allons modéliser l’ensemble de la biosphère », a prédit Bernard Charlès, directeur général de Dassault Systèmes, lors de l’annonce de la création de la marque.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.3ds.com/biovia

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles