Nous suivre Industrie Techno

Biotechnologies : découvrez les pépites du Génopole de l’année 2016

Biotechnologies : découvrez les pépites du Génopole de l’année 2016

Photo de groupe des lauréats

La 6e édition du Genopole Biotech Award mettra à l’honneur ce soir des projets biotechnologiques innovants. Genopole sélectionne ce soir sa pépite de l’année parmi cinq start-up développant des solutions dans l’agronomie, le domaine environnemental et l’agro-alimentaire.

Année après année, Genopole, biocluster français majeur dédié à la recherche en génétique et aux biotechnologies appliquées à la santé et à l’environnement situé à Evry, identifie et met en avant les meilleures innovations biotechnologiques dans les domaines de l’environnement, de l’agronomie et de l’industrie. Mardi 13 décembre 2016, la sixième édition de Génopole Young Biotech Award a mis en compétition cinq start-up, sélectionnées pour leur ingéniosité, leur contribution environnementale, et leur potentiel industriel.

Le premier prix pour Biostart et son polymère pour traiter les eaux usées

Cette année, le premier prix du concours (100 000 euros) a été remporté par Biostart, qui développe un polymère à base de composant d'orgine végétale, le prix spécial "Potentiel international" (50 000 euros) a été remporté par Unibiome, et le prix "potentiel industriel" par Spiris (50 000 euros).

Les années précédentes, des start-up aux parcours prometteurs ont été sélectionnées : Novolyze (lauréat 2014) , qui développe des germes modèles non pathogènes pour assurer la sécurité des aliments ; Metemis (lauréat 2013) qui développe des capteurs miniatures chimiques, notamment de phosphate ou glucose ; Ynsect (lauréat du « potentiel industriel » 2013), qui développe une technologie automatisée d’élevage et de transformation d’insectes ; 

Découvrez plus en détail les technologies des cinq start-up qui étaient en compétition :

Dans l’agronomie :

Actinova utilise des nano-particules carbone fluorescentes, intégrées aux produits phytosanitaires utilisés par les agriculteurs. Les nanoparticules sont repérables par des drones équipés de projecteurs UV et d’un spectrophotomètre, qui permettent de dresser la cartographie exacte des produits phytosanitaires projetés. Cette technologie répond aux ambitions d'une agriculture de précision.

Aéromate crée une solution nutritive biologique, à partir des déchets organiques récupérés auprès des restaurateurs de la capitale, pour faire pousser des fruits et légumes sur les toits de Paris. Un pilote est testé dans le 11e arrondissement parisien pour transformer les déchets organiques en une solution soluble. Aéromate identifie pour chaque préparation les carences et délais de réponses sur les plantes.

Dans le domaine environnemental :

Biostart développe un polymère à base de composants d'origine végétale capable de capter un large spectre de micropolluants dans les eaux usées, notamment ceux visés par les directives européennes. Cette technologie innovante et écologique est présentée comme plus fiable et moins coûteuse que les techniques actuellement utilisées. À plus long terme, Biostart s’intéressera aux marchés des particuliers ainsi qu’ à la dépollution des sols et de l’air.

Dans l'agro-alimentaire :

Spiris développe une nouvelle technologie pour produire à grande échelle une spiruline de qualité, en réduisant les besoins en surfaces et en eau. La spiruline est une micro-algue riche en antioxydants, en fer et en protéines : une cuillère de spiruline est aussi riche qu'un steak en protéines. L'industrialisation de la technologie répond à l'évolution nécessaire de nos comportements alimentaires. Notre consommation actuelle est essentiellement issue des importations de Chine et des USA.

Unibiome améliore la qualité nutritive (vitamines, minéraux, oligo-éléments…) des aliments, sans en modifier la recette, au bénéfice notamment de populations carencées (Inde, Brésil…) dont les besoins spécifiques auront été identifiés. Unibiome utilise les biotechnologies pour sélectionner et développer les meilleures bactéries fermentatives et levures qui pourront être utilisées lors de la fermentation de produits populaires comme le pain ou le yaourt.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le Conseil de l’innovation lance deux grands défis sur la cybersécurité et la bioproduction

Le Conseil de l’innovation lance deux grands défis sur la cybersécurité et la bioproduction

Le troisième Conseil de l’innovation a lancé le 17 avril deux nouveaux grands défis, sur la cybersécurité et[…]

18/04/2019 | InnovationBiomatériaux
Toulouse White Biotechnology (TWB) étoffe ses technologies

Toulouse White Biotechnology (TWB) étoffe ses technologies

Trophée de l’ingénieur manager : Fabien Guillemot, imprimeur de tissus vivants

Trophée de l’ingénieur manager : Fabien Guillemot, imprimeur de tissus vivants

Ecoles d’ingénieurs, Perlan II, œil bionique… les meilleures innovations de la semaine

Ecoles d’ingénieurs, Perlan II, œil bionique… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles