Nous suivre Industrie Techno

BioparHom améliore votre forme

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

, ,
La société évalue et améliore votre bien-être ou vos performances sportives. Pour cela elle a développé un procédé de mesure de votre bio-impédance et une palette de services pour interpréter les résultats et vous conseiller.


BioparHom en bref :
Date de création : juin 2008
Fondateurs : Florent Hubert, Marie-Valérie Moreno, Clarisse Nguedam Ntouko
Lieu : Le Bourget du Lac (73)
Site : http://www.bioparhom.com
Tél : 06 08 04 27 81
Renseignements : florent.hubert@bioparhom.com

C'est en 2003 sur les bancs de l'Université Technologique de Compiègne (UTC) que trois jeunes ingénieurs et docteurs aux compétences complémentaires ont fait le constat qu'il manquait des outils simples de mesure et d'analyse dans les domaines de la santé et du sport.

Ainsi est né le concept BioparHom qui est basé sur l'analyse de la composition corporelle selon le procédé de bio-impédance, c'est à dire la mesure de la résistance des différents tissus du corps humain au passage d'un courant électrique de très faible intensité.

La composition de masse corporelle tient compte de plusieurs paramètres propres à chaque individu : l'hydratation ; la masse musculaire et le contenu minéral osseux ; la masse grasse et la réactivité membranaire. Autant de paramètres qui influent fortement sur le bien-être et/ou les performances sportives de l'individu. Ainsi, par exemple, une baisse de 2 % d'hydratation entraîne une baisse de 20 % des performances sportives.

La mesure de la bio-impédance est faite à l'aide de l'appareil Z-Métrix, qui est calibré avec un densitomètre biphotonique, permettant ainsi de relever des données très fines sur la masse grasse, la masse musculaire, le contenu minéral osseux... (<1 % d'erreur sur les données physiologiques et <0,1 % d'erreur sur les valeurs électriques).

Ensuite un docteur ingénieur, diplômé en préparation physique et en nutrition, de plus spécialiste de bio-impédance, interprète la mesure et donne du sens aux valeurs propres au patient selon ses objectifs. Cela ce fait par comparaison à une base de données contenant les références de sportifs amateurs et professionnels de nombreux sports et également de non-sportifs de 7 à 70 ans. Au final, des conseils sont donnés au patient sur ce qui lui faut mettre en œuvre sur le plan nutritionnel et/ou de l'activité physique pour atteindre ses objectifs.

Outre ces conseils directs, BioparHom propose aussi de la formation pour les professionnels, de l'aide à l'interprétation des données à distance, ainsi que des mesures segmentaires directes (à l'échelle d'un segment, bras ou jambe, permettant la localisation d'œdèmes).

Ce projet a été lauréat du concours de la création d'entreprise innovante en catégorie Emergence organisé par le Ministère délégué à la recherche en 2004. En 2006, l'équipe passe à 3 associés principaux : Florent Hubert, ingénieur en management de projets innovants de l'UTC, est PDG ; Marie-Valérie Moreno, ingénieur et docteur en génie biomédical de l'UTC ainsi que vice-Championne de France de judo, est responsable recherche et développement ; Clarisse Nguedam Ntouko, Diplômée d'Etudes Approfondies en gestion-finance, DESS en analyse des projets et en banque et finance internationale, doctorante en sciences économiques, est responsable finance-marketing.

Après une longue période de recherche sur l'interprétation des données, avec les soutiens de l'UTC et de l'incubateur GRAIN, BioparHom a développé des appareils prototypes performants et ergonomiques, en s'appuyant sur des compétences externes dans les domaines de l'électronique et du design. Cela aboutit à la création de la société en juin 2008, qui s'est installée à Savoie Technolac.

Une dizaine de ses prototypes sont actuellement à l'essai chez des professionnels de la santé et de la nutrition, auprès de préparateurs physiques et dans des clubs de sports et centres de remise en forme. Accompagnée dans la phase de pré industrialisation par le CRITT de Savoie et OSEO, BioparHom est sur le point de faire entrer Savoie Angels à son capital pour produire et commercialiser ses solutions.

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un hydrogel pour réparer le cerveau après un AVC

Un hydrogel pour réparer le cerveau après un AVC

Un hydrogel biocompatible, capable de combler les lésions du cerveau à la suite d’un accident vasculaire[…]

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Les Prix Inria 2018 récompensent les sciences du numérique

Les Prix Inria 2018 récompensent les sciences du numérique

Trophées des ingénieurs, éolien offshore, prothèse robotisée … les meilleures innovations de la semaine

Trophées des ingénieurs, éolien offshore, prothèse robotisée … les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles