Nous suivre Industrie Techno

Biométrie - Un microprocesseur sous la peau

Rédaction Industrie et Technologies
Implanté sous la peau, le microprocesseur VeriChip contient des informations lues par un scanner. De quoi imaginer de bien belles applications.

C'est certain, Applied Digital Solutions aurait bien aimé avoir toutes les autorisations de la Food & Drug Administration. Du coup, la puce VeriChip qu'elle envisage de greffer sous la peau d'individus ne comportera pas de données médicales. L'administration américaine refuse de cautionner le système arguant que l'absence d'information médicales vaut mieux que des informations périmées. 

L'implant, de la taille d'un grain de riz sera tout de même commercialisé. Mais il ne contiendra qu'un numéro d'identification, lu par un scanner. Numéro qui pourra renvoyer à d'autres sources de données.

Parmi les applications, Applied Digital Solution envisage renforcer les systèmes de sécurité des installations industrielles et scientifiques, et la surveillance des enfants et des prisonniers. Big Brother, je t'ai dans la peau.

Lire l'article du Washington Post  

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Composants intelligents : comment limiter la consommation énérgétique?

Analyse

Composants intelligents : comment limiter la consommation énérgétique?

Des solutions logicielles et matérielles permettent de limiter la consommation énergétique des composants qui embarquent des[…]

HyperSurfaces transforme toute surface en interface tactile

HyperSurfaces transforme toute surface en interface tactile

[Pépite à suivre] Exagan remplace le silicium par du nitrure de galium

[Pépite à suivre] Exagan remplace le silicium par du nitrure de galium

Les industriels renoncent à la loi de Moore

Lu sur le web

Les industriels renoncent à la loi de Moore

Plus d'articles