Nous suivre Industrie Techno

Biocarburants de deuxième génération : nouveau pas vers l’industrialisation

Hugo Leroux
Biocarburants de deuxième génération : nouveau pas vers l’industrialisation

kiOR mise sur des catalyseurs performants pour convertir la cellulose du bois

© DR

KiOR vient d'ouvrir son usine qui produira 11 millions de gallons de "brut" par an en traitant 500 tonnes de déchets de bois par jour.

La start-up KiOR vient d’inaugurer son usine de "brut" produit à partir de déchets de bois à Colombus (Mississippi - USA). Cette unité commerciale livrée en temps et en heure constitue une avancée majeure, rapporte Biofuel Digests. En effet, beaucoup de projets similaires peinent à passer du démonstrateur à "l’échelle 1".

KiOR traitera 500 tonnes de déchets de bois par jour pour produire 11 millions de gallons par an. Pour l’instant, son carburant issu de la cellulose végétale  demeure plus coûteux que son pendant pétrochimique. Pour atteindre la parité, KiOR mise sur des catalyseurs innovants… et sur une installation plus grande, qui traitera 1 500 tonnes de bois par jour.

Pour accéder à l’analyse de Biofuel Digest, cliquez ici
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Recyclage : l’IFP Energies nouvelles commercialisera en 2023 sa techno de dépolymérisation du PET

Recyclage : l’IFP Energies nouvelles commercialisera en 2023 sa techno de dépolymérisation du PET

À l’occasion d’un point presse, le 20 novembre, l’IFP Energies nouvelles a présenté ses avancées dans le[…]

Éco-conception : "Un levier puissant pour l'excellence du design", selon Marc Heude, responsable de l'éco-conception chez Thales

Dossiers

Éco-conception : "Un levier puissant pour l'excellence du design", selon Marc Heude, responsable de l'éco-conception chez Thales

Éco-conception : L'industrie se convertit à l'économie circulaire à marche forcée

Dossiers

Éco-conception : L'industrie se convertit à l'économie circulaire à marche forcée

Le captage direct du CO2 dans l’air intéresse de plus en plus les industriels

Le captage direct du CO2 dans l’air intéresse de plus en plus les industriels

Plus d'articles