Nous suivre Industrie Techno

abonné

Biocarburants : broyer pour mieux gazéifier

Hugo Leroux

Une chaîne complète de production de biocarburants de deuxième génération va être mise au point par le CEA et Air liquide, qui ont signé un accord de R&D le 19 avril. Le procédé, opérant par gazéification, comporte notamment un prétraitement mécanique de la biomasse novateur déployé par le CEA. Cet accord pourrait aboutir à la construction d’une unité pilote à Bure-Saudron (Meuse).

La gazéification désigne une dissociation à haute température (plus de 1200°C) de la biomasse pour produire un gaz de synthèse – un mélange d’hydrogène (H2) et monoxyde de carbone (CO). Dans la plupart des procédés actuellement en développement, la biomasse passe par un prétraitement à moyenne température, la pyrolyse. A l’inverse, le prétraitement proposé ici par[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

Un nouveau rapport du Plan de Transformation de l'économie française du Shift Projet vient de paraître, le 18 novembre,[…]

NegaOctet présente au GreenTech Forum une base de données complète sur l’impact environnemental du numérique

NegaOctet présente au GreenTech Forum une base de données complète sur l’impact environnemental du numérique

Horizon Hydrogène 2021 : l’ambition de produire de l’hydrogène offshore se concrétise pour Lhyfe

Horizon Hydrogène 2021 : l’ambition de produire de l’hydrogène offshore se concrétise pour Lhyfe

« Parler d'implémentation industrielle de production de carburants solaires est prématuré », avertit Antoine Fécant, lauréat du prix Espoir de l’IMT-Académie des sciences

« Parler d'implémentation industrielle de production de carburants solaires est prématuré », avertit Antoine Fécant, lauréat du prix Espoir de l’IMT-Académie des sciences

Plus d'articles