Nous suivre Industrie Techno

Benoît Legait, directeur des Mines de Paris : 'le rapprochement entre les Grandes Ecoles françaises est en route'

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Le directeur de l'Ecole des Mines de Paris commente pour Industrie et Technologies le rapprochement en cours entre les Mines et les Ponts.


Le 20 décembre dernier, l'Ecole des Mines de Paris et celle des Ponts annonçaient la mise à l'étude d'un projet de regroupement. Lancé à l'initiative de l'Ecole des Ponts et Chaussées de Paris, cette idée a séduit son homologue des Mines.

A bien écouter Benoît Legait, on comprend que ce premier rapprochement entre deux grandes Ecoles d'ingénieurs n'est que le début d'un processus plus vaste. Il pourrait conduire à la formation d'un grand ensemble - de type MIT, Caltech ou Université de Cambridge - regroupant sous un même chapeau un ensemble varié de formations.

Industrie et Technologies : Quelle est la logique qui a conduit à étudier un rapprochement entre l'Ecole des Mines de Paris et celle des Ponts ?

Benoît Legait : C'est fondamentalement un problème de taille. Le rapprochement de ces deux Ecoles permettra de leur assurer une plus grande visibilité internationale. Cela va dans le même sens que le processus que nous avons entamé depuis deux ans au sein des différentes Ecoles des Mines afin d'accentuer leur action collective.
Cet effet de taille est crucial. Il faut être conscient qu'au niveau mondial nos grandes Ecoles s'affrontent à des groupes (MIT, Caltech, Cambridge...) qui sont 5 à 10 fois plus importants qu'elles.
Créer des unités de plus grande taille est important  pour leur notoriété, mais de tels ensembles permettent également une meilleure utilisation des ressources et offrent aux étudiants une plus large gamme d'enseignements.

IT : La fusion Mines-Ponts suffira-t-elle à combler l'écart ?

BL : Ce regroupement n'est pas une fin en soi. Il n'est pas limité aux Mines et aux Ponts. En réalité, il est ouvert à toutes les Ecoles d'ingénieurs parisiennes qui adhèrent aux mêmes valeurs : proximité avec le monde industriel, tutorat, ouverture internationale...
 A terme, je pense d'ailleurs qu'il sera difficile pour une Ecole de rester isolée. A mon avis, le processus de rapprochement entre les Grandes Ecoles françaises est nécessaire et il est en route.

IT: Pour ce qui est de la fusion avec les Ponts, quand sera-t-elle opérationnelle ?

BL : Pour l'instant un groupe de travail s'est mis en place pour définir précisément le contenu de l'opération. Il présentera ensuite ses conclusions aux autorités de tutelle. Je pense que le rapprochement pourrait commencer à être mis en oeuvre au cours de 2004.

ITAutre sujet, que pensez-vous des rumeurs alarmistes sur les risques de pénurie en termes de formation d'ingénieurs ?

BL : Il ne fait aucun doute qu'il faut se montrer très vigilant. Toutefois, en ce qui concerne les ' prépas ' scientifiques, la situation n'est pas alarmante. Le nombre d'élèves dans ces prépas reste stable.
En revanche, il est vrai qu'aujourd'hui un élève de prépa est quasiment assuré d'intégrer une Ecole. Mais cela tient au fait que les Ecoles ont augmenté leurs effectifs.
La situation est un peu plus sérieuse du côté des universités scientifiques. Elles voient leurs effectifs fondre parce qu'une part croissante des élèves des bacs S s'oriente vers des formations courtes ou des formations non scientifiques.


Propos recueillis par Franck Barnu

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles