Nous suivre Industrie Techno

Batband : le casque qui utilise les os du crâne pour propager le son

Batband : le casque qui utilise les os du crâne pour propager le son

© Batband

La société StudioBanana Things a imaginé un casque audio connecté pour le moins original. Baptisé Batband, il permet d'écouter de la musique tout en ayant les oreilles libres grâce au principe de conduction osseuse. Propulsé sur Kickstarter, l'objet connecté a récolté plus de 680 000 dollars auprès des internautes.

Il existe un autre moyen d’écouter de la musique qu’en utilisant des écouteurs ou qu’en posant un casque audio sur ses oreilles. Le principe de conduction osseuse (ostéophonie) permet de propager des ondes sonores, émises à une certaine fréquence, par les os du crâne jusqu’à l’oreille interne. Peu connue du grand public, cette approche est utilisée depuis plusieurs années par les militaires et dans les dispositifs médicaux dédiés aux malentendants.

La société StudioBanana Things a décidé de reprendre ce concept pour l’adapter à un nouvel accessoire baptisé Batband. Sorte de serre-tête en acier, l’objet se place à l’arrière de la tête. Il est doté de trois capteurs qui émettent ces ondes sonores. Deux sont positionnés au niveau de l’os temporal tandis que le troisième est situé au niveau de l’os occipital, derrière le crâne. Le casque est également équipé d’une interface tactile pour que l’utilisateur puisse changer de titres, moduler le volume de sa musique ou prendre des appels. Une connexion Bluetooth permet de relier Batband au smartphone de son utilisateur et un câble USB de le recharger. L’avantage d’un tel dispositif ? Pouvoir écouter du contenu personnel, tout en gardant les oreilles libres pour ne pas se couper de son environnement et rester attentif. 

Original, ce casque fait actuellement l’objet d’une campagne de crowdfunding sur Kickstarter. A quatre jours de la fin de la collecte, ses créateurs sont parvenus à recueillir plus de 680 000 dollars, pour un objectif initial de 150 000 dollars. Les intéressés devront toutefois faire preuve de patience puisque les premières unités ne devraient pas être livrées avant avril 2016.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Débat] Faut-il accepter le stockage des données biométriques ?

[Débat] Faut-il accepter le stockage des données biométriques ?

Les systèmes de reconnaissance faciale, de l’iris ou des empreintes digitales se généralisent sur les terminaux[…]

Mohamed Sabt sécurise les smartphones

Mohamed Sabt sécurise les smartphones

Des vêtements ultratechniques pour lutter contre le chaud et le froid

Des vêtements ultratechniques pour lutter contre le chaud et le froid

Micro-électronique : Sabrina Fadloun explique sa thèse en 180 secondes

Micro-électronique : Sabrina Fadloun explique sa thèse en 180 secondes

Plus d'articles