Nous suivre Industrie Techno

Ballon dirigeable, lasers spatiaux, hélice imprimée en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Ballon dirigeable, lasers spatiaux, hélice imprimée en 3D… les meilleures innovations de la semaine

© Flying Whales

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié notre article sur le ballon dirigeable de Flying Whales qui vient d’achever une série d’essais en soufflerie. Vous avez également aimé nos articles sur la télécommunication optique dans l’espace, mais aussi la pale d’hélice de bateau imprimée en 3D par Naval Group et l’Ecole Centrale de Nantes.

La maquette de Flying Whales sort de la soufflerie

L’appareil de 1 mètre de long n’est qu’une version miniature du futur LCA60T : le ballon dirigeable de Flying Whales. La maquette a terminé fin janvier 2019 sa première campagne d’essais dans la soufflerie lilloise de l’Onera. Après un mois de mesures, les données récoltées permettront de construire un modèle aérodynamique complet. Attendue pour 2022, la première machine à l’échelle 1 devrait servir au transport de charges lourdes, notamment des troncs d’arbres pour l’ONF.

Une pale creuse d’hélice de bateau imprimée en 3D

Menée par Naval Group et l’Ecole centrale de Nantes, l’opération a eu recours au procédé d’impression par dépôt de fil métallique WAAM (Wire arc for additive manufacturing). Réalisée en inox à l’échelle 1/3, la pale pèse 300 kg et a nécessité moins d’une centaine d’heures d’impression. Cette nouvelle technique permet d’envisager, pour l’hélice complète, un gain de masse de 40% par rapport à un procédé classique.

Airbus développe un troisième satellite EDRS

Le système européen de communication optique EDRS (pour European Data Relay System) - ou SpaceDataHighway – devrait se doter d’un troisième satellite géostationnaire pour transférer des données via des liens laser. Le 8 février 2019, Airbus et le japonais JSAT ont annoncé la signature d’un accord pour le développer. EDRS-D devrait rejoindre, avant 2025, deux autres satellites géostationnaires. Le premier, EDRS-A, est déjà en orbite depuis janvier 2016. Le second, EDRS-C, sera lancé à l'été 2019.

La communication optique version « new space »

Coordonné par Sodern, le projet Sodah a été lancé officiellement le 14 janvier 2019. Il vise à développer, d’ici fin 2020, une charge utile pour assurer la communication optique entre les satellites d’une constellation en orbite basse. Au cœur du développement : un switch optique version « new space » pour affecter un signal optique entrant vers une fibre en sortie. Après le projet Optima qui a mis au point un dispositif similaire pour des satellites géostationnaires, l’heure est à la miniaturisation et à la baisse des coûts.

Quatre start-up sous les projecteurs du Cnes

Elles ont été mises à l’honneur le 7 février lors de la 4ème édition de la Journée de l’Innovation du Cnes à Toulouse. O'Sol développe des systèmes énergétiques portables. Géoflex opère de nouveaux services d'augmentation GNSS qui reposent sur la technologie PPP-Cnes (Positionnement Ponctuel Précis). Geegle utilise de l’intelligence augmentée pour optimiser le choix d'architectures dans le cadre de projets d'ingénierie collaborative. Enfin, Magma propose une solution globale de suivi des équipements logistiques basée sur un brevet Cnes.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Airbus mise sur le design génératif d'Autodesk pour concevoir une nouvelle usine à Hambourg

Airbus mise sur le design génératif d'Autodesk pour concevoir une nouvelle usine à Hambourg

Autodesk vient d'annoncer un nouveau partenariat avec Airbus lors de son université, qui se déroule à Las Vegas entre le 19[…]

Le LiFi haut débit s’installe dans un avion

Fil d'Intelligence Technologique

Le LiFi haut débit s’installe dans un avion

Les PME et TPI de la supply chain, encore parents pauvres de la cybersécurité

Les PME et TPI de la supply chain, encore parents pauvres de la cybersécurité

Des robots pour l'A320 : Airbus pousse l'automatisation à Hambourg

Des robots pour l'A320 : Airbus pousse l'automatisation à Hambourg

Plus d'articles