Nous suivre Industrie Techno

Baleen Filters ou la filtration bioinspirée

Ludovic Fery
Baleen Filters ou la filtration bioinspirée

Quand la mécanique prend exemple sur ... les langues de baleine !

© DR

La baleine bleue utilise judicieusement ses fanons et sa langue pour extraire la nourriture de grands volumes d’eau. Des chercheurs ont conçu des filtres mécaniques qui reproduisent les flux qui circulent dans le palais du mammifère. Avec à la clé une récupération accrue de matière et une faible empreinte environnementale.

« Cela n’a jamais été dans nos intentions d’imiter la moindre créature. C’est en passant en revue les différentes technologies et prototypes existants que nous avons découvert une forte similitude avec ce qui existe dans la nature », explique Yuri Obst, directeur de Baleen Filters. Le biomimétisme n’est en effet pas systématiquement une démarche intentionnelle.

« Comme les baleines, nous utilisons notre outil de filtration non pas comme une barrière physique, mais comme un support pour contraindre la matière, en la soumettant à des balayages périodiques », poursuit l’entrepreneur australien.

Comme illustrée dans la vidéo, la technique de Baleen Filters consiste en effet à laisser couler le milieu à filtrer vers le bas, tout en le soumettant à un jet d’eau qui pousse les particules vers un bac de récupération. 



                     


Les principaux avantages de ce type de filtre tient dans la maintenance réduite, et sa polyvalence pour séparer une grande variété de particules (bactéries, huile, sable, graisses…) des effluents, qui le rend aussi bien adapté aux usines agroalimentaires, à l’extraction minière qu’aux stations d’épuration communales.

Ludovic Fery

Pour en savoir plus :     www.baleenfilters.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La bioimprimante robotisée de Poietis prend ses marques dans les hôpitaux marseillais

La bioimprimante robotisée de Poietis prend ses marques dans les hôpitaux marseillais

Hôpitaux de Marseille et la société Poietis ont annoncé le 24 novembre avoir installé un système de[…]

« Les deeptech vont favoriser l’émergence d’une bioproduction plus réactive et plus flexible », estime Paul Kauffmann, cofondateur de MagIA Diagnostics

« Les deeptech vont favoriser l’émergence d’une bioproduction plus réactive et plus flexible », estime Paul Kauffmann, cofondateur de MagIA Diagnostics

Quantum Surgical : le prêt de 15 millions d’euros de la BEI qui va accélérer le lancement de son robot médical

Quantum Surgical : le prêt de 15 millions d’euros de la BEI qui va accélérer le lancement de son robot médical

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Plus d'articles