Nous suivre Industrie Techno

Baladeurs MP3 : cap sur le multimédia

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,

Des appareils capables de lire aussi des photos et de la vidéo se multiplient sur le marché, avec des services dédiés de vente en ligne de films.

Non contents de lire les fichiers musicaux compressés au format MP3, WMA ou AAC, les baladeurs mettent le cap sur le multimédia. Les nouveaux appareils présentés par le japonais Toshiba, le coréen LG ou le taïwanais Tatung, au dernier Comsumer Electronics Show (CES), le grand salon de l'électronique grand public à Las Vegas, aux États-Unis, témoignent de cette évolution. Dotés d'un disque dur de 20 à 60 Go et d'un grand écran en couleurs de 2,4 à 4,3 pouces (6 à 10,9 cm de diagonale), ils permettent également de visionner des photos numériques et des films vidéo. De quoi mettre l'ensemble des fonctions de divertissement audio, photo et vidéo dans la poche.

 

Disque dur : jusqu'à 400 heures de vidéo

 

Cette déferlante constitue une nouvelle offensive de Microsoft sur le marché des baladeurs. Les nouveaux produits de Toshiba, LG et Tatung s'appuient en effet sur la plate-forme logicielle Portable Media Center (PMC), une version de Windows dédiée aux baladeurs multimédias. Après avoir dominé le marché des micro-ordinateurs, puis pris pieds sur celui des assistants personnels et des téléphones mobiles intelligents, le géant mondial du logiciel cherche maintenant à imposer Windows dans les baladeurs. Un marché à fortes perspectives de développement puisqu'on prévoit la vente de 90 millions de pièces dans le monde en 2006, contre près de 60 millions en 2005. Ce qui est surprenant c'est que, malgré une armada d'acteurs et une concurrence impitoyable, Apple conserve, avec ses célèbres iPod, une part écrasante, aux alentours de 80 % !

Le français Archos a joué un rôle précurseur dans les baladeurs multimédias en lançant son premier produit du genre en 2002. Aujourd'hui, il en est à la quatrième génération de produits avec des capacités de disque dur atteignant 100 Go, de quoi stocker jusqu'à 400 heures de vidéo. Certains font même office de magnétoscope de poche du fait de leur capacité à enregistrer des programmes de télé. Thomson, Creative Labs, IRiver, Samsung, Packard Bell... d'autres acteurs l'ont ensuite suivi. Apple a franchi le pas en octobre 2005 avec l'iPod vidéo doté d'un écran de 2,5 pouces et d'un disque dur de 30 ou 60 Go. Mais jusqu'ici, les ventes sont restées bien en deçà des espérances des fabricants. Seul Archos semble bien tirer son épingle du jeu avec, selon la société, près de 80 % du marché en Europe sur ce segment.

 

Une sélection de 1 000 films à télécharger

 

Selon Rémi Durand, chef produit chez Archos, le marché devrait tripler ou quadrupler cette année, à la faveur des progrès technologiques accomplis en matière d'ergonomie, d'écran ou de batterie. « C'est une évolution naturelle du marché vers le haut. Le baladeur de demain sera multimédia », prévoit-il. Le lancement des baladeurs PMC au CES s'inscrit en plus dans une stratégie visant à briser l'hégémonie d'Apple. Car le succès fulgurant de l'iPod ne tient pas seulement à son design ou à son interface. Il résulte aussi de son association au service iTunes de téléchargement sécurisé de musique proposé par Apple. L'iPod vidéo bénéficie d'ailleurs de l'extension du service iTunes avec une offre de 2 000 clips vidéo.

Microsoft reprend ce modèle en couplant les nouveaux baladeurs PMC avec le service Vongo de vente en ligne de films. Fourni par Starz Entertainment Group, ce service proposera, dans un premier temps, une sélection de 1 000 films en téléchargement. Il sera accessible aux États-Unis moyennant un abonnement mensuel de 10 dollars. Chaque film téléchargé coûtera en plus 4 dollars.

EN BREF

nouvelles fonctions - Stockage et affichage de photos numériques - Stockage et lecture de films et clips vidéo - Accès à des services vidéo dédiés en ligne améliorations technologiques - Écrans plus grands et de meilleure résolution - Disque dur jusqu'à 100 Go - Batterie de plus grande capacité

TOSHIBA, TOUJOURS FIDÈLE À MICROSOFT

- Comme pour ses PC portables et ses assistants personnels, Toshiba adopte pour ses baladeurs multimédias le logiciel de Microsoft. Son Gigabeat Serie S dispose d'un écran LCD couleurs de 2,4 pouces offrant une résolution de 320 x 240 pixels. Il sera commercialisé aux États-Unis en mars à 299 dollars pour le modèle S30 (disque dur de 30 Go) et à 399 dollars pour le S60 (disque dur de 60 Go).

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0875

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Avis d’expert] Infiltration des centrales énergétiques : autopsie d’une cyberguerre furtive

Avis d'expert

[Avis d’expert] Infiltration des centrales énergétiques : autopsie d’une cyberguerre furtive

Comment des hackers parviennent-ils à s’infiltrer dans les systèmes d’opération des centrales[…]

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

La commande gestuelle s’intègre dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée Qualcomm

La commande gestuelle s’intègre dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée Qualcomm

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

Plus d'articles