Nous suivre Industrie Techno

Axiohm s'ouvre à la sous-traitance

Industrie et  Technologies
Pour éviter la délocalisation, le fabricant français de solutions d'impression thermique ouvre ses activités industrielles à la sous-traitance.


La sous-traitance est-elle la solution miracle pour éviter la délocalisation ? A en croire Axiohm, la réponse est affirmative. Le spécialiste français des solutions d'impression thermique a en effet décidé d'ouvrir ses activités industrielles à la sous-traitance. Motif : l'activité propre à la société, qui consiste à développer et fabriquer des systèmes d'impression pour les systèmes d'émission de reçus de paiement, de billets de transports ou de résultats de mesure, ne suffit plus pour rentabiliser l'infrastructure industrielle. En s'ouvrant à la sous-traitance, la société, dont le siège social se situe à Montrouge (92) et l'usine de production à Puiseaux (45), espère réduire ses coûts en amortissant mieux ses investissements industriels.

Axiohm n'est pas la première société en électronique à choisir cette option. Le site industriel de Sony à Ribeauvillé, en Alsace, qui fabrique notamment des téléphones mobiles pour Sony Ericsson, applique depuis des années cette stratégie. De même pour le site industriel de Canon à Liffré, en Bretagne, qui assemble des copieurs et recycle des cartouches d'impression. Récemment c'était au tour de Sagem de se lancer dans la sous-traitance du développement et de la fabrication de téléphones mobiles. La filiale du groupe Safran a notamment gagné deux contrats de réalisation de téléphones portables, l'un pour l'opérateur britannique Vodafone et l'autre pour la marque Sony Ericsson.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.axiohm.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des micro-aéronefs instrumentés dispersés en chute libre maîtrisée pour scruter l'air ambiant

Des micro-aéronefs instrumentés dispersés en chute libre maîtrisée pour scruter l'air ambiant

Une équipe de recherche internationale a mis au point des structures volantes en trois dimensions de très petite taille pouvant[…]

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

Plus d'articles