Nous suivre Industrie Techno

Axima refroidit une unité de découpe de Cooperl Hunaudaye

Industrie et  Technologies
Le spécialiste de la réfrigération fournit une unité clé en main de 1 310 kW pour une nouvelle unité de découpe du 1er groupe porcin français.


Cooperl Hunaudaye a ouvert en septembre 2007 une nouvelle unité de découpe sur le site de La Rochetoirin (38). La définition de l'ensemble des systèmes de réfrigération, ainsi que la gestion des travaux, qui représentent un investissement de 1,5 millions d'euros, ont été confiées au bureau d'études Amiot Froid Conseil.

Celui-ci a retenu Axima Réfrigération pour réaliser les installations. « Nous cherchions un partenaire qui puisse nous garantir le maintien strict de l'hygiène, optimiser la qualité de l'air des salles de travail, de découpe, de transformation et de stockage de nos produits, tout en gagnant si possible sur la facture énergétique », justifie François Poidevin, responsable travaux neufs de Cooperl Hunaudaye.

1 310 kW en 4 groupes

Cette nouvelle unité de découpe dispose d'une puissance installée de 1 310 kW qui repose sur 4 groupes frigorifiques :

  • - Deux groupes destinés au froid positif. Ils développent une puissance frigorifique de 1 200 kW et fonctionnent avec de l'ammoniac comme fluide frigorigène et de l'eau glycolée refroidie de -4 à -8°C comme fluide frigoporteur. L'objectif est d'assurer le refroidissement et le maintien en température :
    - des salles de travail entre +1 et +4°C ;
    - des salles de découpe à +1° C ;
    - des chambres froides, entre +1 et +8°C.
  • - Un groupe de 35 kW fonctionnant au R404a. Il est dédié aux 2 lignes de croûtage à -20°C dont le but est de surgeler la périphérie des morceaux de viande, pour éviter l'évaporation et les pertes en masse.
  • - Un groupe de 75 kW au R404a destiné au refroidissement d'un tunnel de congélation et d'une chambre de stockage à -25°.

L'ensemble des évaporateurs dans les salles de travail et de stockage ont été placés dans des caissons dans lesquels Axima Réfrigération a ajouté des filtres de classe G4 et F8 pour éliminer les micro-organismes.



Les aéro-réfrigérants sont munis d'un dispositif adiabatique qui fournit une brumisation lorsque la température extérieure est supérieure à 31°C. L'utilisation d'air et non d'eau au niveau des condenseurs permet d'éviter tout problème de légionellose.

Afin d'empêcher la pénétration des éléments contaminants, les centrales de traitement d'air créent une surpression dans les différentes salles.

Des gaines à diffusion surfacique

Un réseau de gaines de soufflage en matière textile parcourt les plafonds des salles de travail. L'utilisation de ce type de gaines à diffusion surfacique garantit :


  • - Une diffusion et un renouvellement plus homogènes de l'air ;
  • - Une amélioration des conditions de travail : pas de courants d'air ni de nuisances sonores ;
  • - Le maintien de l'hygiène.

Comme la préservation de l'hygiène est une préoccupation constante, une gestion technique centralisée a été installée. Elle garantit le maintien rigoureux des conditions climatiques requises dans les différentes salles et l'obtention de la traçabilité des mesures.

Afin d'économiser l'énergie, Axima Réfrigération a mis en place un système de récupération des calories en sortie des compresseurs et au niveau des condenseurs pour chauffer l'eau chaude sanitaire et de lavage.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.cooperl-hunaudaye.fr & http://www.aximaref.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Une usine de panneaux solaires vitrine de l'industrie 4.0 chez Thales Alenia Space

Une usine de panneaux solaires vitrine de l'industrie 4.0 chez Thales Alenia Space

Avec sa nouvelle usine belge, dédiée à l'assemblage de cellules photovoltaïques pour les satellites, Thales Alenia Space[…]

EMO 2019 : la fabrication additive sur le territoire de la machine-outil

EMO 2019 : la fabrication additive sur le territoire de la machine-outil

Robotique industrielle : un chiffre d’affaires mondial record de 16,5 milliards de dollars en 2018

Robotique industrielle : un chiffre d’affaires mondial record de 16,5 milliards de dollars en 2018

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles