Nous suivre Industrie Techno

Axilum Robotics participe à la première expérience de télépathie

Juliette Raynal

Sujets relatifs :

,
Axilum Robotics participe à la première expérience de télépathie

Axilum Robotics specialisé dans la stimulation cranienne

© dr

[Start-up - entreprises] 

Fondée en avril 2011 et basée à Strasbourg, l'entreprise Axilum Robotics a développé une technique de stimulation magnétique transcrânienne (TMS), qui a permis d’envoyer le premier message par télépathie grâce à un code binaire.

Dans les détails, le dispositif envoie une série d’impulsions magnétiques dans le cerveau receveur, de manière à en modifier l’activité. Ensuite, selon leur orientation, les stimulations cérébrales peuvent produire dans le cerveau du receveur l’impression de voir une tâche de lumière. Les équipes ont utilisé ce procédé pour transmettre les mots "Ciao" et "Hola", en se basant sur le code morse, où les "ti" et les "ta" (les points et les traits) correspondaient à la présence ou à l’absence du phosphène lors de l’impulsion magnétique.

Aujourd'hui, la TMS est notamment utilisée pour traiter les douleurs chroniques. L'entreprise a donc développé un robot pour automatiser les procédures de stimulation afin de gagner en précision, en facilité de mise en oeuvre, en sécurité et en confort.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles