Nous suivre Industrie Techno

Axelle Lemaire dessine la « République numérique »

Sujets relatifs :

,
Axelle Lemaire dessine la « République numérique »

Axelle Lemaire a mené une véritable offensive « French Tech », tout en bâtissant son projet de loi pour une "République numérique".

© dr

Acteurs infatigables de l'innovation à la française, les cinquante personnalités dont nous vous proposons de découvrir le portrait jouent un rôle de premier plan sur le sujet. C'est bien sûr le cas de la secrétaire d'Etat en charge du numérique, Axelle Lemaire.

« Très honorée d’être nommée secrétaire d’Etat au Numérique. C’est une grande responsabilité, et un beau défi ». Voilà le message qu’avait publié sur Twitter Axelle Lemaire, le 9 avril 2014, lors de son entrée au gouvernement de Manuel Valls.

Juriste de formation et diplômée de Sciences Po, la franco-canadienne a rapidement pris ses marques et a démontré sa capacité à faire bouger les lignes. Particulièrement impliquée dans l’écosystème des start-up, elle a mené une véritable offensive « French Tech » pour faire savoir que l’Hexagone est une pépinière de start-up à même de rivaliser avec les principaux écosystèmes mondiaux.

En parallèle, la secrétaire d’Etat a bâti son projet de loi pour une « République numérique ». Ce texte, qu’elle présente comme « son second bébé », a été élaboré avec l’aide des internautes, qui ont envoyé quelque 21 300 contributions. Celui-ci a été adopté en première lecture à l’Assemblée nationale par 356 voix contre 1, le 26 janvier dernier. Le lendemain, Axelle Lemaire mettait au monde son troisième enfant. Après une pause de six semaines, elle prévoit de revenir au gouvernement et devrait donc être présente pour le passage de sa loi devant le Sénat.

Consultez notre sélection des 50 personnalités qui font l’innovation en France

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles