Nous suivre Industrie Techno

Axelle Lemaire construit la « République numérique »

 Axelle Lemaire construit la « République numérique »

© Luc Pérénom

Acteurs infatigables de l'innovation à la française, les cinquante personnalités dont nous vous proposons de découvrir le portrait joue un rôle de premier plan sur le sujet. C'est bien sûr le cas de la secrétaire d'état en charge du numérique, Axelle Lemaire.

Nommée secrétaire d'Etat chargée du numérique en remplacement de Fleur Pellerin lors du remaniement d'avril, Axelle Lemaire a su rapidement prendre ses marques. L’élue franco-canadienne poursuit la mise en place du label French Tech et continue de s’impliquer sur le plan France très haut débit ou sur la neutralité du Net.

Bientôt à l’heure du premier bilan de son mandat de secrétaire d’état chargée du numérique, Axelle Lemaire, qui a fêté ses 40 ans quelques mois après sa nomination au gouvernement Valls 1, a montré qu’elle pouvait faire bouger les lignes. En moins d'un an, l’élue a fait de la modernisation de l'économie et de l'accès aux nouvelles technologies ses priorités. Elle a notamment pour mission de poursuivre le développement du label Franch Tech, inauguré par Fleur Pellerin. Les premières villes à recevoir cette distinction ont été annoncées en novembre.

Dans la même optique, la secrétaire d’état souhaite aider les start-up à se financer. Axelle Lemaire est également très impliquée sur le chantier prioritaire du plan France très haut débit et s’est prononcée pour la défense de la neutralité du Net. Elle a également indiqué qu'elle souhaitait légiférer sur l'open data. Enfin, Axelle Lemaire a annoncé qu’une cité des objets connectés ouvrirait en janvier 2015 à Angers. La secrétaire d'Etat a en tout cas déjà montré qu'elle savait se faire entendre. Après un tweet posté en octobre dans lequel elle se plaignait de ne pas avoir de connexion Internet dans le train, elle vient d'annoncer que la SNCF allait lancer un appel d'offres pour équiper ses TGV en bornes Wi-Fi...

Diplomée de Sciences Po, puis spécialisée en droit international avant d’enseigner le droit à l’université et d’intégrer une société d’avocats, Axelle Lemaire a fait ses débuts en politique en 2008 en tant que secrétaire de la section du PS de Londres. Elle y réside toujours avec sa famille.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles