Nous suivre Industrie Techno

Avec la signature du contrat de Filière « Solutions Industrie du Futur », l'impression 3D affiche ses ambitions industrielles

Alexandre Couto
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Avec la signature du contrat de Filière « Solutions Industrie du Futur », l'impression 3D affiche ses ambitions industrielles

© Stratasys

Le nouveau contrat de filière « Solutions Industrie du Futur », signé le 6 septembre à l'occasion du salon Global Industrie, pointe le rôle important de la fabrication additive dans ces nouvelles technologies de production. Dans la foulée de l'événement, un plan National Impression 3D a été lancé par trois organismes professionnels.

 

L’événement était attendu par de nombreux acteurs de la fabrication additive. A l’occasion du salon Global Industrie, qui se tient depuis le début de la semaine à Lyon Eurexpo, la ministre déléguée à l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, a signé le 6 septembre le contrat de filière d'une nouvelle entité, « Solutions Industrie du Futur » (SIF), avec le président de son comité stratégique, Frédéric Sanchez.

Annoncée en avril dernier par le Premier Ministre Jean Castex, elle regroupe près de 3200 entreprises du secteur des machines industrielles intelligentes et du digital, et vise à favoriser la transition numérique des industriels. Au travers de ce contrat de filière, l’Etat et les industriels ont choisi de s’engager autour de 4 actions principales : organiser la filière au travers de la mise en place d’outils d’échange, développer des projets structurants, soutenir l’innovation et enfin renforcer la compétitivité des offreurs de solutions français, en particulier dans le domaine de l’impression 3D.

Un cadre pour l'Impression 3D

Un  point important pour les acteurs de la fabrication additive qui œuvrent depuis quelques années pour créer une filière industrielle à part entière. « La Fabrication additive est l’un des piliers du comité stratégique [SIF] », avait mis en avant en juin dernier Christophe Eschenbrenner, président de France Additive, principal syndicat de l’impression 3D, «[ce cadre] va nous permettre de créer des synergies avec les grandes filières industrielles. Cela va avoir un effet de levier important sur l’essor de notre filière. »

Pour répondre à ce dernier point, France Additive s’est associé avec le syndicat des machines et technologies de production (Symop) et l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie (UIMM) pour mettre en place un plan national Impression 3D. Son coup d’envoi a été donné dans la foulée de la signature du contrat de filière SIF. L’objectif de ce plan de faire monter l’impression 3D en volume pour baisser les coûts de production.

Détecter les besoins et favoriser la montée en échelle

Il s’articule autour de 7 actions visant à mobiliser acteurs privés et publics dans le développement des usages de l’impression 3D par filière, et à flécher des dispositifs existants afin de favoriser les solutions françaises. Les leviers du plan sont :

  • Accélérer la détection des besoins. L’objectif de 1500 nouveaux besoins a été inscrit dans le plan.
  • Développer de nouveaux usages de la fabrication additive
  • Compléter le réseau de plateformes par la création de trois nouvelles plateformes spécialisées en défense, santé et biens de consommation
  • Favoriser la transition de PME à ETI pour les industriels de l’impression 3D. 10 groupes seront accompagnés dans le cadre de ce plan.
  • Monter une ligne de production pilote « vitrine du futur » avec un grand groupe industriel
  • Renforcer l’offre technologique française
  • Accroître la formation dans le domaine de la fabrication additive

En parallèle, des synergies avec d’autres filières (maritime, aéronautique, Nucléaire, ferroviaire, mode et luxe) se mettent en place. « Des groupes de travail sont d’ores et déjà mis en place afin de bien mesurer leurs attentes et préparer l’exécution du plan d’action projeté », ont mis en avant les trois organismes dans un communiqué.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

Grâce à la poursuite d’un partenariat avec Sony, le capteur de vision dynamique de la sart-up Prophesee accède à la[…]

« La filière Solutions Industrie du Futur ne pourra se développer qu’à partir des besoins des industriels », clame Olivier Dario, délégué général du SYMOP

« La filière Solutions Industrie du Futur ne pourra se développer qu’à partir des besoins des industriels », clame Olivier Dario, délégué général du SYMOP

[Global Industrie 2021] Universal Robots étend sa palette d’applications de cobotique industrielle

[Global Industrie 2021] Universal Robots étend sa palette d’applications de cobotique industrielle

Un bras robotique souple contrôlé par un champ magnétique

Un bras robotique souple contrôlé par un champ magnétique

Plus d'articles