Nous suivre Industrie Techno

Avec la cryogénie MAG fait entrer l'usinage dans l'âge de glace

C. F.

Sujets relatifs :

Les professionnels du travail des métaux se sont tous retrouvés à l'EMO. Mais, alors que tous les yeux étaient rivés sur le premier stand commun estampillé DMG/Mori Seiki, le fournisseur américano-allemand MAG a jeté un froid. Il a présenté cinq machines d'usinage cryogéniques. Sur les centres cinq axes verticaux et horizontaux, le tour ou le robot d'usinage, le principe est le même : une bouteille d'azote liquide intégrée à la machine délivre son gaz à - 196 °C et 1,5 bar à travers des circuits créés dans la broche et l'outil. Le fluide arrive à chaque instant au point de contact entre l'outil et la pièce travaillée, là où ça chauffe. De quoi contenter les professionnels façonnant des matériaux difficiles à usiner : titane, alliages Inconel, aciers durcis...

« Cette technologie est aussi utilisable sur la fibre de verre ou la fibre de carbone. Elle empêche la fonte de la résine, il n'y a donc pas de délaminage », assure Martin Winterstein, responsable du marketing du groupe qui vient de faire l'acquisition de Forest-Liné. Si le prix annoncé est 10 à 15 % plus cher que celui d'une machine classique, l'absence de frais de liquide de coupe et de pompes ainsi que la dispense des opérations de nettoyage et de séchage ne peuvent être négligées. Le constructeur assure aussi que son système augmente la durée de vie des outils d'au moins 30 % tout en réduisant le temps de cycle d'autant. L'aéronautique et les producteurs de turbines d'éoliennes ne manqueront pas de se montrer intéressés. La technologie a d'ailleurs été qualifiée par Lockheed Martin.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0937

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2011 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

C'est un tournant majeur pour bon nombre d'entreprises ayant des activités numériques. Plus aucune fuite de données[…]

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Plus d'articles