Nous suivre Industrie Techno

AVALANCHE MINIATURE

P. W.

Sujets relatifs :

L'étude des avalanches est indispensable si l'on veut s'en prémunir. Mais déclencher de vrais événements coûte cher et demeure très risqué. Voilà pourquoi le Cemagref à Grenoble développe des procédés pour simuler ces phénomènes en miniature. Il en découle des modèles (codes de calculs) qui sont validés grâce à des mesures réalisées de temps en temps sur de vraies avalanches.

Une avalanche de type aérosol se produit lorsque la neige est récente (100 kg/m3), très froide et sèche. L'effet d'aérosol est provoqué par l'écoulement relatif de l'air par rapport au déferlement de neige dense. Il suffit que la vitesse de la neige dépasse 4 m/s pour que la génération de l'aérosol se produise à l'instar du transport de la neige (ou du sable) par le vent.

La mini-avalanche (ci-contre) est de type aérosol. Cette simulation est réalisée dans un aquarium. C'est l'eau qui joue le rôle de l'air et du vent. La neige est remplacée par du kaolin ! Pour se rapprocher du rapport de densité réel entre les vrais fluides, l'eau est salée. La similitude visuelle est déjà remarquable...

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0853

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2003 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

... opiné du chef en lisant une interview de Mark Sherrington

... opiné du chef en lisant une interview de Mark Sherrington

dans Les Echos (20/11). Le spécialiste américain du marketing met en garde contre une écoute trop systématique du client. Il rappelle ce mot d'Henry[…]

01/12/2003 |
... ÉTÉ STUPÉFIÉE

... ÉTÉ STUPÉFIÉE

... avalé un McBacon et une petite frite

... avalé un McBacon et une petite frite

100 000

100 000

Plus d'articles