Nous suivre Industrie Techno

Automobile : la Réunion se met au Vert

Charles Foucault
Automobile : la Réunion se met au Vert

Une expérimentation grandeur nature sur 50 véhicules.

© Renault S. Foulon

L’île de la Réunion sera le terrain d’une expérimentation de 50 véhicules électriques associés à des bornes alimentées en énergie renouvelable.

Nicolas Sarkozy, de passage à la Réunion ce 19 janvier pour exprimer ses vœux aux Français d’outre-mer, a chapoté le lancement d’une expérimentation de véhicules électriques qui se rechargeront via des bornes alimentées en énergie renouvelable.

Renault, EDF, GBH (Groupe Bernard Hayot), Total Réunion, GE Money et l’agence Gerri (Grenelle de l’environnement à la Réunion – Réussir l’innovation) ont signé, devant le président de la république, une lettre d’intention définissant le cadre de cette expérience écologique baptisée VERT (Véhicules électriques pour une Réunion Technologique).

Ces automobiles ''Zéro émission'' seront conçues par Renault et distribuées par GBH, groupe antillais implanté à la Réunion, où il réalise 40 % de son chiffre d’affaires. L’entreprise réalisera également le suivi et le retour d’expérience et testera les différents modèles de commercialisation.

GBH devra aussi mettre en place des points de recharge alimentés en énergie propre, via l’exploitation de fermes photovoltaïques, notamment dans ses hypermarchés et concessions automobiles.

Total Réunion s’est engagé à faire de même et a déjà équipé 7 de ses stations-service, ainsi que son siège social, de panneaux photovoltaïques.

Charles Foucault

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Covid-19] Comment la France essaie d'éviter la pénurie de respirateurs artificiels

[Covid-19] Comment la France essaie d'éviter la pénurie de respirateurs artificiels

Avec l’augmentation rapide des cas d’infections au Covid-19, qui devrait se poursuivre encore pendant quelques semaines, la demande en[…]

« Nous voulons fournir les constructeurs asiatiques qui se lancent dans le véhicule hydrogène », avance Fabio Ferrari, président de Symbio

« Nous voulons fournir les constructeurs asiatiques qui se lancent dans le véhicule hydrogène », avance Fabio Ferrari, président de Symbio

Embedded World : Ansys dévoile deux solutions logicielles pour sécuriser les voitures autonomes

Embedded World : Ansys dévoile deux solutions logicielles pour sécuriser les voitures autonomes

Automobile : Phoenix Mobility veut industrialiser le "rétrofit" électrique

Automobile : Phoenix Mobility veut industrialiser le "rétrofit" électrique

Plus d'articles