Nous suivre Industrie Techno

Automobile, la crise touche aussi la Roumanie

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

,
Poussées par le succès de la Logan, les exportations ont pris le dessus sur les importations d'autos. Mais les objectifs fixés début 2008 ne seront pas atteints, d'au moins 10 %.


La fameuse Logan touchée par la crise ? L'optimisme régnait encore cependant à la conférence AutoRomania qui s'est déroulée les 24 et 25 septembre à Bucarest (Roumanie) et qui a rassemblé plus de 350 personnes. Une preuve que l'industrie automobile roumaine ne laisse plus indifférents les industriels européens qui s'intéressent de près aux futurs investissements de Ford à Craiova et de Dacia (Groupe Renault) à Pitesti.

Ce dernier, constructeur de la Logan, pose désormais les pierres d'un édifice industriel qui ira du design à la fabrication. « Le Centre d'ingénierie - Renault Technologie Roumanie - fonctionnera dès l'année prochaine sur 330 hectares à Titu au sud du pays et nous aurons un centre d'essais avec 100 bancs de tests, ainsi que 9 types de pistes », expliquait François Fourmont, directeur général d'Automobile Dacia, qui annonçait à la conférence des objectifs ambitieux.

La crise touche aussi la Roumanie

Fin octobre, la donne a changé et l'objectif de 300 000 véhicules en 2008 est revu à la baisse. « Cette année l'usine ne fabriquera que 270 000 Logan, soit une perte d'environ 400 millions d'euros si on compte 8 000 euros par Logan en moyenne », corrigeait François Fourmont le 30 octobre. L'usine a été ainsi en chômage technique pendant deux jours en octobre et le sera à nouveau en novembre. Le constructeur reste cependant leader du marché roumain avec plus d'un quart de ventes, mais sa baisse de régime touche aussi les sous-traitants roumains qui travaillent uniquement pour Renault. L'usine UAMT d'Oradea par exemple, a annoncé, il y a quelques jours, qu'elle envisage un arrêt temporaire de la production.

Pour Michel Bassey, responsable achats d'Automobile Dacia, les défis dans le pays de Carpates restent l'inflation et le prix de l'énergie. « Le potentiel en terme de salaires de la Roumanie restera intéressant encore un bon moment, mais cela n'empêche pas de comparer sa rentabilité avec d'autres pays comme le Maroc, par exemple. Il faut cependant, globaliser la Supply Chain ».

Pour le responsable français, « les sous-traitants roumains réalisent 50 à 60 % de leur production pour Renault, ce qui reste un handicap. Ils doivent à tout prix diversifier leur production et l'arrivée de Ford est à ce titre une bonne nouvelle ». Si Dacia emploie 10 000 personnes et Ford quelques 3 900, l'industrie automobile roumaine compte globalement 200 000 salariés. Des usines roumaines fabriquent ainsi des sous-ensembles pour Mercedes, PSA, Opel, Audi ou BMW.

Tous les constructeurs touchés

Tous les constructeurs sont plus ou moins touchés par la crise et comme Dacia, Ford a aussi quelques problèmes pour faire tourner son usine de Craiova. Une unité aussi touchée par la crise de ... General Motors. Les employés de Craiova ont été en chômage technique pendant trois jours en octobre, car le contrat avec GM qui prévoyait la fabrication de 170 000 moteurs et 200 000 boîtes de vitesses a été revu à la baisse.

Pour Constantin Stroe, directeur général de l'Acarom, l'Association des constructeurs d'automobiles roumains et vieux routier de l'industrie automobile roumaine, « la production d'automobiles en Roumanie a connu une croissance exceptionnelle de 13,6 % ces deux dernières années ». En effet, tiré par le succès de la Logan, l'export s'est pratiquement envolé : 41,7 % de la production pendant les huit premiers mois de cette année. Et pour la première fois l'exportation d'automobiles fabriquées en Roumanie dépassera les importations. « En fait, après quatre années de croissance folle, en 2008 le marché stagnera », constate le responsable roumain. Même Dacia et sa Logan ne représente guère que 26,9 % du marché roumain (sur les huit premiers mois de 2008). Les causes : la taxe de pollution qui favorise désormais l'introduction de voitures d'occasion dans le pays et l'accès plus limité aux crédits. « Une situation préoccupante », s'inquiète François Fourmont.

Un marché très dépendant du prix du pétrole

Constantin Stroe reste cependant optimiste pour la suite des événements. « Le succès de la famille Logan qui s'accroît toujours, ne se dément pas et au 1er septembre 2009 le premier Ford Transit quittera les chaînes de l'usine de Craiova », se réjouit-il. Ainsi entre 2010 et 2011, le pays produira, si la conjoncture s'améliore, quelques 700 000 véhicules portant le logo de Dacia ou de Ford. Selon lui, le segment des voitures à bas coûts comme la Logan représentera en 2010, 26 % du marché mondial et en 2012 quelques 18 millions de véhicules neufs seront commercialisés à moins de 10 000 euros.

Avec des compétiteurs qui entreront en course à terme comme Volkswagen, PSA, Toyota, Fiat ou Tata... Reste à savoir si on ne tire pas des plans sur la comète, car tout dépendra de l'évolution des prix du pétrole, des matières premières, de la logistique, de la sécurité de l'approvisionnement... Et combien coûtera la R&D d'un nouveau modèle toujours moins polluant pour correspondre aux futures normes environnementales ? « Trois scénarios sont possibles concernant le pétrole : la stabilité du marché automobile avec un baril à 130 euros, un marché affecté à 150 dollars le baril, un marché en décroissance forte avec un baril à 180 euros », conclut Constantin Stroe. Vivement la voiture électrique...

Mirel Scherer

Voir aussi notre interview de Calin Popescu Tariceanu, Premier Ministre roumain

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles