Nous suivre Industrie Techno

abonné

Automatisation réussie des meubles sur mesure

Philippe Passebon

Sujets relatifs :

,
Le groupe Salm s'est équipé d'une chaîne numérique intégrée de bout en bout, depuis la demande du consommateur jusqu'à sa satisfaction. Une transformation numérique qui lui permet d'augmenter son catalogue tout en couplant personnalisation et production à échelle industrielle, dans des usines fortement automatisées.

LE PROBLÈME : INDUSTRIALISER LE SUR-MESURE

Répondre au plus près aux envies des clients, tout en assurant une capacité de production quotidienne de 600 cuisines. C'est le difficile défi auquel répond chaque jour le groupe Salm. « Dans le métier du meuble, les champions du sur-mesure, ce sont les artisans. De l'autre côté, on trouve les champions de la série comme Ikea. Entre les deux, nous faisons à échelle industrielle des cuisines différentes les unes des autres », explique Franck Ostertag, le directeur organisation et système d'information du groupe. Un pari d'autant plus difficile à tenir que Salm a récemment élargi sa gamme de produits et décidé d'augmenter de manière conséquente le volume de vente des pièces hors cuisines : rangements, bibliothèques, chambres, salles de bain... En outre, cuisines, pièces[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N° 0985

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2016 d'Industries & Technologies

Nous vous recommandons

[Pas à pas] Comment tirer parti de la réalité augmentée dans votre usine

[Pas à pas] Comment tirer parti de la réalité augmentée dans votre usine

Profitant des formidables progrès de l'informatique embarquée et de l'essor de l'usine 4.0, les exemples d'applications[…]

INNOVATION À TOUS LES ÉTAGES

Dossiers

INNOVATION À TOUS LES ÉTAGES

« Bâtiments intelligents : il faut placer l'utilisateur au centre », Olivier Cottet, Schneider Electric

Interview

« Bâtiments intelligents : il faut placer l'utilisateur au centre », Olivier Cottet, Schneider Electric

Bâtiments à énergie positive : de l'énergie à revendre

Bâtiments à énergie positive : de l'énergie à revendre

Plus d'articles