Nous suivre Industrie Techno

Automate de pesée pour la cosmétique

Automate de pesée pour la cosmétique

Jusqu'à 300 colorants peuvent être stockés dans la machine.

© L'Oréal

Les préparateurs de produits capillaires lui disent merci. Lui, c’est un robot particulièrement habile pour peser et mélanger les colorants, ingrédients de base de la coloration. Mais ce n’est jamais que 1 % de la recette.

L’automate de pesée de L’Oréal est mis à rude contribution. Depuis sa mise en service, il a réalisé près d’un million d’opérations pour environ 100 000 formules à tester. Et se substitue ainsi à une tâche contraignante et chronophage pour les formulateurs de produits cosmétiques. Ces derniers peuvent choisir une teinture avec la composition souhaitée la veille, laisser travailler la machine sur la nuit, et récupérer leur préparation le lendemain.

Ce robot ''pick and place'' est quasi-unique en son genre, puisqu’il n’en existe qu’une autre version outre-Atlantique. C’est la société Demaurex, depuis racheté par l’allemand Bosch, qui a à l’époque conçu cet automate pour les besoins de L’Oréal.

Le bras de saisie se promène entre les étagères qui peuvent stocker jusqu’à 300 colorants. Une teinture en contient en général entre 3 et 5. Les pesées sont réalisées avec une marge d’erreur de 500 microgrammes.

L’équipe MTD (Mesures et Techniques de Développement), qui est un peu le "laboratoire du futur" du centre de Saint-Ouen, travaille également à l’automatisation des étapes qui suivent la pesée, c’est-à-dire la formulation et l’évaluation des teintures.

Ludovic Fery

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

Interview

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

L'impression 3D gagne du terrain dans l'industrie. Mais son intégration est inégale entre les différents secteurs.[…]

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Plus d'articles