Nous suivre Industrie Techno

Autodesk se lance dans la mécanique des fluides

Jean-François Preveraud
Autodesk se lance dans la mécanique des fluides

Simulation des écoulements dans un échangeur thermique à l'aide de CFDesign.

© DR

Autodesk vient d’annoncer aujourd’hui son intention d’acquérir Blue Ridge Numerics, un petit éditeur spécialisé dans la mécanique des fluides connu pour son outil de pré-dimensionnement CFDesign.

On sait qu’Autodesk veut disposer d’une offre complète dans le domaine porteur du Digital Prototyping. C’est pourquoi il a bâti autour d’Inventor tout un écosystème en faisant notamment l’acquisition de Moldflow dans le domaine de la plasturgie mi-2008, puis d’Algor fin 2008 dans le domaine du calcul des structures.

Il complète cette fois sa palette dans le domaine de la mécanique des fluides avec l’acquisition annoncée pour 39 millions de dollars en cash de Blue Ridge Numerics. Une société fondée en 1992 par Ed Williams et Rita Schnipke, autour de l'idée d'offrir aux concepteurs un logiciel de simulation d'écoulements de fluides et de transferts de chaleur qui soit à la fois performant, simple à utiliser et économique. Sa base installée est de l’ordre de 20 000 utilisateurs. (voir notre article)

« La simulation représente un secteur porteur pour Autodesk et nous souhaitons y renforcer notre offre à la fois par des développements propres et pas des acquisitions », explique Robert “Buzz” Kross, senior vice president of the Manufacturing Industry Group chez Autodesk. « L’acquisition de Blue Ridge Numerics nous apporte de nouvelles capacités de simulations importantes pour prédire et tester virtuellement comment un produit ou un bâtiment se comportera, donnant ainsi à nos clients un avantage compétitif dans leurs processus de développement ».

Car effectivement, avec cette acquisition Autodesk fait d’une pierre deux coups. Le logiciel de pré-dimensionnement CFDesign est utilisable, notamment pour la simulation aéraulique, à la fois en conception mécanique et en conception architecturale. Il pourra donc être proposé autour de l’offre Inventor en mécanique et Revit en bâtiment. Il permettra par exemple de proposer des produits mécaniques mieux refroidi ou des bâtiments mieux ventilés et plus économes en énergie.

Mais Autodesk entend aussi ne pas se couper de la base des utilisateurs actuels de CFDesign et conservera donc l’approche multi-CAO qu’avait Blue Ridge Numerics.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.autodesk.fr & http://www.cfdesign.com

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles