Nous suivre Industrie Techno

Autodesk renforce son offre construction

Jean-François Preveraud
Autodesk renforce son offre construction

Advance Concrete permet de passer rapidement aux plans de ferraillage et de coffrage

© DR

L’éditeur californien vient de faire l’acquisition de technologies de calcul de structures métalliques et béton auprès de son partenaire français Graitec. L’objectif est de disposer rapidement d’une offre BIM complètement intégrée.

Autodesk, dont on connait la forte présence dans le domaine de la construction, vient de compléter son offre applicative avec l’acquisition des lignes de produits Advance Steel et Advance Concrete de l’éditeur français Graitec. « Cette acquisition de technologies de calcul de structures et de ferraillages, nous permet de compléter notre offre dans le domaine de la fabrication métallique et béton, avec des produits de premier plan », nous explique en exclusivité Nicolas Mangon, responsable de la stratégie AEC de l’éditeur californien.

Et de fait les deux éditeurs se connaissent bien, puisque Graitec est un éditeur tierce partie développant notamment des applicatifs autour des plates-formes Autodesk. « L'acquisition de nos produits Advance Steel et Advance Concrete par Autodesk pour soutenir sa stratégie BIM est une reconnaissance de notre expertise et de la qualité de nos solutions pour l’acier et le béton armé », estime quant à lui Francis Guillemard, PDG de Graitec. L’éditeur devrait d’ailleurs poursuivre la commercialisation de ces lignes de produits sous la marque Autodesk et continuer à développer d’autres logiciels et services dédiés au BIM (Building Information Modelling), afin de compléter la gamme Autodesk.

Aller vite

« Cette acquisition et la reprise des équipes de développement de ces produits, va nous permettre d’aller plus vite vers une intégration de ces savoir-faire dans notre plate-forme Revit. L’objectif étant d’offrir à nos clients une chaîne numérique complète couvant l’ensemble du cycle de construction(BIM) ».

Ce n’est pas la première fois qu’Autodesk fait ‘‘son marché’’ en France. Il avait notamment acquis en 2007 l’éditeur grenoblois Robobat spécialisé dans le calcul de structures pour le bâtiment. Mais là, l’éditeur met les bouchés double, sentant l’engouement du marché pour le BIM, puisqu’il a fait cet été l’acquisition en Grande-Bretagne de technologies de planification de chantier, ainsi que de pilotage de théodolites pour le repérage laser sur les infrastructures à partir des modèles numériques. « Notre objectif est d’arriver rapidement à une panoplie complète ».

Il a y donc fort à parier qu’Autodesk va poursuivre ses acquisitions de technologies. Il devrait notamment renforcer son offre autour de la construction bois, mais aussi proposer des outils d’estimation et de gestion de quantité de matériaux sur les chantiers.

A suivre donc.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.autodesk.fr & http://www.graitec.com/fr/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Rassemblant une association, des industriels et des écoles d'ingénieurs, le projet Euroglider vise à créer un[…]

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Plus d'articles