Nous suivre Industrie Techno

Autodesk achète Alias

Industrie et Technologies
Le leader des outils de CAO économique s'achète la Rolls des logiciels de design industriel et d'animation.


Autodesk a annoncé mardi qu'il allait faire l'acquisition de la firme canadienne Alias pour un montant de 182 millions de dollars qu'il paiera cash.

' Cette acquisition va nous permettre d'intégrer des équipes performantes travaillant sur des technologies et des produits, pour lesquels il sera facile de trouver des synergies avec nos propres gammes tant dans le domaine de la conception que dans celui du divertissement ', estime Carl Bass, Chief Operations Officer d'Autodesk.
' Nos clients dans le domaine de la conception veulent des outils de visualisation et d'animation plus performants, tout comme ceux du domaine des médias et des divertissements. Cette acquisition devrait permettre de les satisfaire '.

Avec cette acquisition Autodesk joue en effet sur deux tableaux. La firme de San Rafael s'achète une part de marché importante dans le domaine de l'animation. Les dernières études créditaient Maya de 35 % devant 3D Studio Max à 28 %, les produits de la division Media & Entertainment d'Autodesk (anciennement Discreet) étant plus loin dans les classements.

Après cette acquisition Autodesk détient plus des 2/3 du marché et devient incontournable dans des comptes clés du secteur comme DreamWorks, Industrial Light & Magic ou Pixar pour le cinéma, ou encore Electronic Arts et Nintendo dans celui des jeux vidéo. Reste maintenant à savoir comment Autodesk entend profiter de cette situation de quasi-monopole, en préservant l'identité des deux gammes de logiciels ou en s'orientant vers leur fusion ? Il semble être encore un peu tôt pour le savoir.

Dans le domaine du design, Autodesk se retrouve présent chez tous les constructeurs automobile de la planète, qui plus est pour l'activité la plus noble, le style, grâce au logiciel AutoStudio, véritable référence de la profession. Et la gamme Studio est quant à elle très largement présente dans les studios de design de nombreux industriels et prestataires indépendants. Il est d'ailleurs surprenant que les grands éditeurs d'outils de conception industriels comme Dassault Systèmes ou UGS, n'aient pas été tentés par l'acquisition de cette ligne d'activité pour compléter leurs gammes. Mais peut-être était-elle indissociable des activités Media ?

Au quel cas on peut toujours se demander pourquoi Dassault Systèmes qui veut amplifier ses activités 3D vers le grand public ne s'est pas porté acquéreur ? Nous avons posé la question a Bernard Charlès alors que nous étions à l'ECF : ' Cette acquisition est pour nous plutôt une bonne nouvelle car elle a le mérite de clarifier la situation. Nous disposons déjà d'Image & Shape pour la phase création et nous allons maintenant renforcer notre partenariat avec Icem dans le domaine des surfaces de style, afin de proposer une solution haut de gamme '.

Pour terminer, Accel-KKR, le financier qui avait acheté Alias en avril 2004 à Silicon Graphics, fait une superbe plus-value puisqu'il avait dépensé 57,4 M$ pour cette acquisition et va toucher 182 M$ lors de la revente 18 mois plus tard. Soit plus de 3 fois la mise. Un vrai jackpot.

Faisons maintenant confiance à Autodesk pour réussir, à partir du design, à s'implanter autour de sa gamme Inventor dans les mondes de l'automobile et des biens de consommation où il était jusque là peu présent. Ce sera peut-être là le vrai jackpot.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus :
http://www.autodesk.com
http://www.alias.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le constructeur automobile Volkswagen et l'éditeur de logiciel de CAO Autodesk ont travaillé ensemble pour moderniser le design du[…]

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Plus d'articles