Nous suivre Industrie Techno

Audi contrôle ses joints brasés avec le système de vision VIROwsi

Industrie et  Technologies
Un robot équipé d'un système de vision suit tous les joints brasés des caisses du constructeur automobile. Il assure ainsi un contrôle à 100 % de la production.


Le constructeur allemand de voitures haut standing, Audi AG, a choisi Vitronic, concepteur et fabricant de solutions de vision industrielle pour contrôler et détecter les erreurs dans ses processus de production. La solution VIROwsi mise en place contrôle automatiquement en 3D les joints brasés sur les caisses de ses voitures et lui assure que seules les soudures parfaites quittent ses lignes de production.

Pour la fabrication de ses carrosseries, Audi AG emploie des tôles galvanisées en alliage supérieur ou des tôles en acier inoxydable. Celles-ci sont assemblées à l'aide d'appareils de brasage MIG. Le matériau de brasage est appliqué à travers un trou oblong sur la tôle supérieure. Ainsi, celle-ci se trouve soudée à la tôle inférieure.

Contrôler tous les joints à 100 %

Pour l'usine il est important qu'un système de traitement d'images inspecte les joints brasés de manière à garantir une qualité irréprochable à 100 %. Les critères d'inspection des joints incluent la présence, la position, la surépaisseur, les creux, les trous, les pores en surface, les caniveaux et les fissures béantes dans le métal d'apport. Jusqu'à présent, le personnel contrôlait les joints brasés visuellement. C'est pourquoi Audi AG s'est tourné vers une solution d'inspection en 3D pour optimiser la production.




Pour simplifier l'aménagement de l'usine, le système VIROwsi est installé directement après le processus de brasage et sous l'unité de transport. Le capteur est fixé sur un robot et se déplace à une vitesse de 6 m/min tout au long des joints brasés. Les caractéristiques géométriques souhaitées sont enregistrées par un capteur selon le principe de la coupe optique. La vitesse du robot est définie de façon à pouvoir détecter en toute fiabilité des anomalies inférieures à 1 mm. Les résultats d'inspection sont transmis à l'unité de commande de l'installation et enregistrés dans un fichier journal pour faire face aux obligations de documentation.

Le système d'inspection VIROwsi qui a été mis en place numérise les joints en trois dimensions et évalue les données en fonction des critères d'anomalies appropriés. VIROwsi inspecte automatiquement tous les joints brasés, simplifie la détection des erreurs systématiques et contribue ainsi à l'optimisation du processus de production. Ce qui, outre une garantie de la qualité, permet de réduire les coûts de production.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.vitronic.de

Pour voir les caractéristiques techniques de l'installation, cliquez ici
 


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles