Nous suivre Industrie Techno

Audi choisit le polyimide pour ses boîtes de vitesse CVT

Industrie et  Technologies

Des rondelles de butée en polyimide Vespel de Du Pont de Nemours équipent la transmission à variation continue (CVT) du constructeur automobile.

Le polyimide Vespel SP de Du Pont de Nemours a été sélectionné par Audi pour équiper ses boîtes de vitesse CVT (Transmission à variation continue) Multitronic proposées en option sur certains modèles. Grâce à sa haute résistance à l'abrasion, ce matériau assure un faible frottement entre les pièces tournantes et les éléments fixes, même sous de fortes charges.


Ces rondelles contribuent à assurer la fiabilité de fonctionnement de la boîte et à en minimiser la maintenance. Au moment du démarrage, elles absorbent les forces axiales du pignon denté faisant partie de l'ensemble de l'arbre entraîné, dont les vitesses de rotation relatives peuvent atteindre 3 000 tours par minute, selon la motorisation.

 

Cette conception, développée en partenariat par Audi et Du Pont de Nemours, accroît les limites pv (produit de la différence de pression et de la vitesse relative) auxquelles les rondelles de butée en Vespel SP peuvent être soumises sans usure significative. Les surfaces d'usure peuvent ainsi être de très faible dimension, ce qui permet d'utiliser des rondelles de petit diamètre : l'installation requiert un espace moindre et les coûts de production sont réduits.

Les polyimides Vespel SP peuvent être utilisés depuis les températures cryogéniques jusqu'à 290 °C en service continu et supporter des pointes à 480 °C. Les grades utilisés pour les rondelles de butée sont les SP-21 et SP-22. Du Pont de Nemours transforme ces matériaux en pièces de haute précision selon une technique de formage directe proche de la métallurgie des poudres.

Michel Le Toullec

Pour en savoir plus : http://www2.dupont.com

 
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Le CNRS et Dassault aviation ont lancé le 5 juillet un laboratoire commun. Son objectif : mettre au point de nouveaux matériaux[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Plus d'articles