Nous suivre Industrie Techno

Au salon de l’industrie du vélo Eurobike, priorité à l’économie circulaire

Aline Nippert

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Au salon de l’industrie du vélo Eurobike, priorité à l’économie circulaire

La startup allemande Coboc propose des vélos électriques à l'architecture « slim ».

© Coboc

La journée « Innovation et startups » qui a ouvert le 1er septembre le salon Eurobike, qui se tient jusqu'au 4 septembre à Friedrichshafen (Allemagne) et en ligne, a mis l'accent sur l'importance de passer d'une économie linéaire à une économie circulaire dans l'industrie du vélo.

Quand « pédaler » rime avec « minimiser », « faire durer » et « recycler » les ressources utilisées. L’économie circulaire était mise à l’honneur le 1er septembre lors de la journée consacrée à « l’innovation et aux startups » du salon annuel Eurobike, qui se tient à Friedrichshafen (Allemagne) du 1er au 4 septembre.

Matériaux plus légers, meilleure intégration des composants électriques, recours à l’intelligence artificielle… Nombreuses sont les innovations en cours dans le domaine du vélo électrique. Mais la prochaine avancée technologique, paradoxalement, consisterait à « réduire la complexité, standardiser davantage les composants », d’après Fabian Reuter, co-fondateur du fabricant de systèmes de transmission Fazua. « C’est l’un des défis majeurs aujourd’hui », appuie-t-il lors d’une conférence en ligne qui portait sur l’innovation dans le matériel.

Repenser le design et le modèle économique

L’une des clefs pour favoriser le passage vers une économie circulaire ? Repenser l’architecture du vélo, afin de rendre ses composants, de la transmission au cadre lui-même, plus facilement récupérables et réutilisables. Et notamment la batterie. « Quand une batterie ne fonctionne plus pour les vélos, il reste encore de l’énergie. Avant d’être recyclée, elle pourrait donc servir pour d’autres usages », a illustré Annalena Horsch, directrice de Coboc, l’une des startups pionnières sur le marché des vélos électriques, grâce à ses bicycles à l’allure « slim ». « Il faut donc qu’elle soit facilement démontable. Le futur du design des vélos électriques est circulaire », a-t-elle conclu.

Passer à une économie circulaire n’est pas seulement une affaire de technologie ou d’architecture. C’est également une question de modèle économique. La startup Swapfiets propose ainsi de considérer « le vélo comme un service à louer et non plus comme un bien à acheter », a résumé son fondateur, Martijn Obers. Maintenance et réparation sont ainsi prises en charge par la jeune pousse, en échange d’un abonnement mensuel.

« Pour collaborer avec nous, les fournisseurs doivent forcément nous proposer des composants facilement récupérables et réparables. De plus, nous tenons à acheter les meilleurs produits du marché pour s’assurer de leur longévité et limiter au maximum le nombre de pannes, explique Martijn Obers. En ce sens, notre concept participe à l’instauration d’une économie circulaire. » Un modèle qui semble séduire les cyclistes puisque, d’après M. Obers, l’entreprise possède désormais « l’une des plus importantes flottes européennes de vélos ».

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un Institut de l'aviation durable est annoncé à Toulouse pour accélérer la décarbonation de l'aéro

Un Institut de l'aviation durable est annoncé à Toulouse pour accélérer la décarbonation de l'aéro

Des équipes de l'Isae-Supaéro, de l'Enac et de Toulouse School of Economics (TSE) ont jeté les bases de l'ISA,[…]

Du sucre pour accroître la durée de vie des batteries Lithium-Soufre

Du sucre pour accroître la durée de vie des batteries Lithium-Soufre

Stockage des ENR : Entech se lance en Bourse pour intensifier sa R&D et s'implanter à l'international

Stockage des ENR : Entech se lance en Bourse pour intensifier sa R&D et s'implanter à l'international

Trois projets d’avions légers verts présentés lors de la semaine de la mobilité aérienne légère verte et durable à Toulouse

Trois projets d’avions légers verts présentés lors de la semaine de la mobilité aérienne légère verte et durable à Toulouse

Plus d'articles