Nous suivre Industrie Techno

Au menu : un robot-homard... servi avec des cultures OGM ou non-OGM... et un zeste de nitrate d'amonnium... Mais c'est le téléphone qui étouffe...

Philippe Beaufils

Sujets relatifs :

, ,
Quelques informations glanées dans Courrier International, les bulletins de l'Adit, l'Expansion, Sciences et Avenir.

A chacun son homard!
En cette fin d'année, les militaires ont aussi leur homard. Non pas celui auquel tout le monde pense, mais un robot-homard, un engin de cinq kilos, doté de huit pattes et équipé de capteurs pour détecter et faire exploser les mines sous-marines, rapporte l'Adit à la lecture du Wall Street Journal. Durant trois semaines, à Fort Indiantown Gap (Pennsylvanie), l'Armée a testé toute une panoplie de véhicules robotisés qui pourraient être opérationnels à l'horizon 2004-2005, rapporte le journal.

OGM ou non-OGM : comment savoir? 
L'europe n'échappera pas aux OGM, et les propositions de Bruxelles en matière de traçabilité et d'étiquetage annoncent la fin du moratoire sur les cultures OGM décidé en 1998? Mais comment mettre en place une filière garantie sans OGM ? Sachant que ceux-ci se glissent partout, y compris en France, qui proscrit pourtant la culture d'OGM.
L'Expansion relate comment les experts de la répression des fraudes ont trouvé des traces d'OGM dans 40% des prélèvements de maïs examinés. L'article poursuit sur les moyens qiu seront nécessaires pour réaliser une telle séparation, outils de tests et de dépistage, ainsi que sur son coût économique.
En ce qui concerne la France, l'Institut national de recherche agronomique (Inra) indique qu'il est possible de respecter un seuil de tolérance de 1%. Un seuil de 0,1% obligerait à séparer les parcelles dès le stade agricole, et un seuil de 0,01%, à séparer les cultures de variétés OGM et non-OGM au niveau régional. 

Pour tout savoir sur le nitrate d'ammonium.
Sciences et Avenir revient sur ce composé chimique qui a provoqué l'accident d'AZF à Toulouse : qu'est-ce que le nitrate d'ammonium, à quoi sert-il, comment explose-t-il, que sait-on sur l'explosion de l'usine AZF.... 

Le téléphone portable au Japon va-t-il mourir étouffé à cause d'internet ?
Le service d'accès à internet a déjà séduit un japonais sur cinq. Mais l'envoi massif de messages publicitaires pourrait bien tuer dans l'œuf ce service de téléphonie mobile, rapporte
Courrier International. Cela se passe au Japon, où le centre de contrôle de DoCoMo NTT reçoit à peu près un milliard de messages par jour, dont 900 millions ne sont pas délivrés. Les serveurs sont saturés, et les usagers aussi. Ceux qui sont touchés, environ 15% des abonnés, reçoivent plus de dix messages publicitaires par jours quasiment tous à des fins de promotion de quelque service douteux. Devant l'ampleur de ce phénomène, appelé Spam, et à bout de patience, DoCoMo cherche un soutien juridique. Mais les expéditeurs et leur panoplie d'outils logiciels rusent. Quant à l'Europe, elles est sur la brèche, et affute son arsenal de réglementations. Ouf ! Le retard à parfois du bon.

Le transport individuel en équilibre
Vous avez tout vu, tout lu, tout entendu sur le " Segway " (quel nom donner à cet appareil de transport personnel autonome qui tient de la patinette pour son usage, de la voiture électrique pour son écologie et de l'aspirateur pour son look). Si vous n'avez pas tout lu sur cet engin d'équilibriste qui vous maintient justement dans le toujours bon équilibre, allez visiter le 
site de Segway.
Et maintenant, le New York Times nous révèle ce que vous avez évité : L'Airboard ! Pas de panique, il n'est pas encore commercialisé. Tout comme son frère le Segway, il tient aussi du cirque, ou du rodéo, puis qu'on s'y maintient telle une écuyère debout sur sa monture (et si possible avec le même sourire, d'autant que vous ne passerez pas inaperçu). L'Airboard, comme son nom l'indique, se déplace sur un coussin d'air produit par un moteur à quatre temps. C'est là son problème. L'engin de transport personnel pèse encore 100 kg et consomme pas moins de 5 litres de l'heure. Mais le plus simple est encore de découvrir 
la photo publiée par le quotidien.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le biochimiste Metabolic Explorer passe à l'industrialisation

Le biochimiste Metabolic Explorer passe à l'industrialisation

Après des résultats concluants sur son unité pilote, située à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), la[…]

05/07/2018 | OGMPolymères
 Les 10 technologies de rupture de 2016 selon le MIT

Les 10 technologies de rupture de 2016 selon le MIT

De l'isopropanol synthétisé par des bactéries OGM

De l'isopropanol synthétisé par des bactéries OGM

Des cellules sans membrane pour les bioréacteurs

Des cellules sans membrane pour les bioréacteurs

Plus d'articles