Nous suivre Industrie Techno

abonné

Au-delà de la réalité virtuelle : la réalité de substitution

Juliette Raynal
Au-delà de la réalité virtuelle : la réalité de substitution

Le générateur de mondes virtuels est équipé de plusieurs paires de caméras GoPro et de micros afin d’enregistrer de manière sphérique l'environnement et de proposer une expérience auditive binaurale.

© DR

Le prototype d’une machine de réalité de substitution a été présenté à l’occasion de la deuxième édition du Brain Forum, qui s’est tenue cette semaine à Lausanne, par une équipe de chercheurs de l’EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne). Baptisé RealiSM, le projet se présente comme une alternative à la réalité virtuelle .

« Aujourd’hui, les principaux dispositifs de réalité virtuelle exigent de lourds investissements et la mobilisation de nombreuses ressources humaines (designeurs, programmeurs, animateurs) pour créer des environnements immersifs en 3D », détaille Bruno Herbelin, chercheur à l’EPFL et responsable du projet. « Nous pensons qu’il est possible de contourner ce problème en capturant la réalité pour créer du contenu[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

"La France a l'opportunité de faire naître des leaders mondiaux du quantique", affirme Christophe Jurczak, le cofondateur de Quantonation

Dossiers

"La France a l'opportunité de faire naître des leaders mondiaux du quantique", affirme Christophe Jurczak, le cofondateur de Quantonation

Les pépites françaises pourraient bientôt rivaliser avec les plus grands noms du calcul quantique, estime Christophe Jurczak, le[…]

Plan cybersécurité : « C'est un très bon début mais il nous reste du chemin à faire pour répondre au secteur industriel», estime Jean-Noël de Galzain d'Hexatrust

Plan cybersécurité : « C'est un très bon début mais il nous reste du chemin à faire pour répondre au secteur industriel», estime Jean-Noël de Galzain d'Hexatrust

« Il faut former beaucoup plus sur les risques de cyberattaques » lance Marc-Oliver Pahl, chercheur à l’IMT Atlantique

« Il faut former beaucoup plus sur les risques de cyberattaques » lance Marc-Oliver Pahl, chercheur à l’IMT Atlantique

Calcul quantique : Les grands industriels font leurs gammes dans la programmation

Calcul quantique : Les grands industriels font leurs gammes dans la programmation

Plus d'articles