Nous suivre Industrie Techno

Attention, les cyborgs débarquent.

Et c'est un cinéaste canadien, du nom de Rob Spence, qui pourrait en être le représentant. Il se fait d'ailleurs appeler Eyeborg. Il s'est fait greffer un oeil électronique à la place du vrai, perdu lors d'un accident de chasse. Cette prothèse combinant une caméra miniature et un transmetteur radio est l'oeuvre d'un ingénieur au chômage qui a modifié un endoscope, un instrument médical servant à filmer l'intérieur du corps lors de certains examens. La troisième version de cet oeil électronique n'est pas connectée au cerveau.

Elle se contente de transmettre sans fil ses images à un écran portable. Ainsi, on peut suivre en direct tout ce qu'elle observe. Rob Spence est ravi. Il prépare un long-métrage sur les prothèses high-tech qu'il compte tourner entièrement avec son oeil-caméra. Une façon pour lui de montrer les dangers de la vidéosurveillance à outrance. À voir.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0937

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2011 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

LA PENSÉE DU MOIS

LA PENSÉE DU MOIS

" Si vous ne pouvez pas le faire bien, au moins faites-le beau. " Bill Gates, fondateur de Microsoft

Des cartes graphiques virtualisées

Des cartes graphiques virtualisées

La Lune resurgit des profondeurs

La Lune resurgit des profondeurs

Un instrument de musique intuitif

Un instrument de musique intuitif

Plus d'articles