Nous suivre Industrie Techno

La semaine de Jean-François Prevéraud

Astuce Productions va au-delà de la réalité

Rencontre avec Jean-Bernard Debreux, directeur des systèmes d'information d'Astuce Productions, un spécialiste de la réalisation de photos publicitaires qui, après avoir mis en place une chaîne de production totalement numérique, se lance dans la réalité



C'est lors de la présentation des versions 2010 des logiciels d'Autodesk que j'ai rencontré Jean-Bernard Debreux, directeur des systèmes d'information d'Astuce Productions. Créée en 1981 à l'instigation de Pierre Tati, le fils de Jacques, et de l'actuel dirigeant, Marius Manzone, cette société est spécialisée dans la production de photos publicitaires (régie, casting, stylismes, prises de vues, etc.).

Novatrice, Astuce Productions a mis en place dès 1984 une chaîne de production résolument orientée vers les nouvelles technologies et le numérique. Elle a réalisé dès 1998 les premiers castings par transfert d'images numériques entre Cape Town et Paris pour la campagne Bacardi aux Bahamas.

Astuce Productions a également accompagné le constructeur automobile Citroën dans son passage au tout numérique lors de ses prises de vue. Sa constante recherche d'efficacité dans la réalisation des productions l'a ensuite conduit à mettre en place une chaîne de production globale autour d'équipes spécialisées, gérant à la fois la création des visuels, leur traitement et la gestion de leur diffusion.

Réutiliser des modèles CAO

Le monde de la photo publicitaire est en lutte permanente contre le temps. Il faut que les campagnes publicitaires sortent en même temps que le produit, voire avant pour tenir les futurs consommateurs en haleine, alors que les prototypes ne sont pas toujours disponibles. De plus, nombre de clients rechignent à confier ces prototypes à des équipes de tournage extérieures à l'entreprise, de peur de voir des photos piratées partir à la concurrence ou être publiées dans la presse. Enfin, l'argument économique est aussi important, car expédier un prototype roulant à l'autre bout de la planète pour une simple séance photo revient très cher. D'où l'idée de réutiliser des modèles issus des outils de CAO des clients et de les incorporer dans des décors réels.

 


 


« Depuis 2005, dans le cadre de nos flux de production photo, nous avons mis en place des équipes dédiées au traitement de ces données 3D en provenance de nos clients », explique Jean-Bernard Debreux. « Nous utilisons pour cela le logiciel de création numérique d'images et d'animation 3D, ainsi que d'effets visuels Maya d'Autodesk, avec comme approche essentielle le traitement et l'incorporation des modèles 3D dans la réalisation des visuels finaux ». Astuce Productions a ensuite testé et adopté la solution de visualisation Showcase d'Autodesk à l'automne 2008.

La récupération des fichiers CAO clients entend conserver les structures et les informations visuelles voulues par les concepteurs. « C'est à ce niveau que Showcase intervient, en parallèle de Maya ou de 3DS Max, afin d'améliorer la préparation, le traitement et la visualisation des données. Il nous permet des prises de décisions plus rapides, afin de garantir les processus de validation, tout en nous permettant une prise en charge simplifiée des différents formats de données fournis ». Showcase renforce également l'efficacité de la chaîne de traitement global par la possibilité d'appliquer très rapidement les bons matériaux et des rendus réalistes, à une étape de production où ils n'étaient pas disponibles auparavant.

Vers la réalité augmentée

Toujours à la pointe des nouvelles technologies, Astuce Productions travaille maintenant, en partenariat avec Total Immersion, au développement pour ses clients d'applications 3D temps réel utilisant les technologies de réalité augmentée. L'une des premières réalisations est une brochure publicitaire créée pour la sortie du Citroën C3 Picasso lancé en mars dernier. A partir de cette brochure, récupérée en concession, et après avoir chargé une applet sur le site de Citroën, vous pouvez faire apparaître un modèle 3D du véhicule sur la brochure placée devant la Webcam de votre PC et le manipuler en temps réel. La visite du lien suivant (http://www.dailymotion.com) vous montrera le making of de cette application.

« Nous avons l'habitude de recevoir du département style de Citroën des modèles 3D de véhicules créés sous Alias. Mais ils sont beaucoup trop volumineux pour être directement utilisables dans nos applications », constate Fabien Raquidel, Responsable R&D d'Astuce Productions. « Les meilleurs logiciels de tesselation du marché nous permettent de réduire ces modèles de 10 millions à 400 000 polygones, si l'on veut éliminer uniquement les bons polygones au bon endroit, pour garder une très bonne qualité visuelle. Ce qui est encore bien trop pour être utilisé dans le cadre d'une application via le Web ».


 


 


C'est pourquoi les équipes d'Astuce Productions ont préféré partir d'une feuille blanche en recréant un modèle complet (intérieur et extérieur) à l'aide du logiciel de modélisation Modo de Luxology. « Ce travail a demandé deux mois, car outre la création du modèle, il a fallu faire de nombreux allers-retours avec les stylistes du constructeur pour le valider ». Finalement, le modèle avec lequel vous pourrez jouer sur le Web ne représente "que" 90 000 polygones. Il n'empêche qu'il est très réaliste et que vous pourrez le manipuler sans problème, voir l'animation du déploiement des sièges arrières et changer les teintes de carrosserie. (Voir l'application Citroën)

« Dans ces projets de réalité augmentée, le logiciel Showcase nous a permis de raccourcir les étapes de décision en réalisant très rapidement des séquences avec mouvements de caméra dynamiques pour fixer nos présentations avant intégration dans les outils de tracking. Globalement, Showcase nous a permis de mieux organiser nos données, d'obtenir des rendus réalistes et rapides à des étapes cruciales de prise de décision, tout en ouvrant les choix à la mise en place de variantes de conception multiples (couleur, options de présentation du produit client...) très rapidement », explique Jean-Bernard Debreux.

Outre l'automobile, d'autres secteurs semblent déjà intéressés. J'ai ainsi pu voir en réalité augmentée de superbes modèles de montres en présentant simplement mon poignet devant la Webcam. « Mais si ces fabricants utilisent ces applications pour créer du buzz sur l'Internet, ils entendent bien aussi s'en servir pour des usages plus professionnels. Notamment pour informer leurs revendeurs sur les capacités de leurs produits et pour former les techniciens chargés des réparations », dévoile Jean-Bernard Debreux.

Reste que ces applications sont encore chères. Il faut compter de l'ordre de 30 k€ pour une application telle celle du Citroën C3 Picasso, mais les prix vont se démocratiser. Qui sait, un jour peut-être pourrez-vous plus loin dans les articles d'Industrie & Technologies en présentant votre magazine préféré à la Webcam de votre PC ?

A la semaine prochaine.

Pour en savoir plus : http://www.astuceprod.com

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies et l'Usine Nouvelle, suit depuis plus de 27 ans l'informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM...). Il a été à l'origine de la lettre bimensuelle Systèmes d'Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire, dont il est maintenant le rédacteur en chef.




 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles