Nous suivre Industrie Techno

Interview

Artur Avila, médaillé Fieds : "J'espère pouvoir continuer à choisir les problèmes mathématiques qui m'intéressent"

Sophie Eustache

Sujets relatifs :

, ,
1 commentaire

1 commentaire

- 14/08/2014 16h:44

Congratulations ARTURZINHO, nous sommes très contents de toi, y n'oublie pas que Albert Santos Dumont aussi a trouvé de Conns dans le chemin, bola prá frente, abração de ITU SP

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Artur Avila, médaillé Fieds :

Artur Avila, directeur de recherche au CNRS et récipiendaire de la médaille Fields.

© CNRS Photothèque/ Sébastien RUAT

Artur Avila est le premier Brésilien (il a aussi la nationalité française) à recevoir la médaille Fields, remise le 13 août dans le cadre du Congrès International de Mathématiques qui se tient à Séoul jusqu'au 21 août. Directeur de recherche au CNRS, Artur Avila est l'auteur de plus d'une cinquantaine de publications scientifiques. Il s'intéresse aux systèmes dynamiques et aux opérateurs de Schrödinger, en particulier à l'opérateur presque-Mathieu qui décrit l'évolution d'un électron dans un champ magnétique particulier. Entretien.

Industrie & Technologies : Qu’est-ce que ce prix va changer pour vos recherches et pour vous ?

Artur Avila : J’espère que ce prix ne va pas changer grand-chose pour la direction de mes recherches, et j’ai envie de continuer à choisir les problèmes mathématiques qui m’intéressent avec la même liberté que jusqu’à présent. Je vais cependant avoir plus de responsabilité en termes de communication sur les mathématiques, en particulier au Brésil.

IT: Quels sont les prochains problèmes que vous souhaitez aborder ?

AA : Je travaille simultanément sur beaucoup de problèmes, en collaboration avec d’autres mathématiciens [il a travaillé avec Mikhail Lyubich, Welington de Melo et Carlos Gustavo Moreira sur les systèmes analytiques, et avec Raphaël Krikorian, Svetlana Jitomirskaya et David Damanik sur l'opérateur Schödinger presque-Mathieu, ndlr]. Pour les prochains, certains restent encore à définir.

IT: Vous intéressez-vous aux applications pratiques des mathématiques ?

AA : Je trouve important qu’il y ait des personnes qui s’intéressent à l’application pratique des mathématiques, mais ce n’est pas ma façon d’aborder les problèmes.

IT : Y’a-t-il des sous-domaines mathématiques que vous souhaitez aborder ?

Il y a des problèmes mathématiques lointains que j’aimerais aborder, mais tant que l’on n’a pas d’idée sur la façon de traiter le problème, il faut attendre que ça murisse.

IT: Comment allez-vous utiliser les 10 000 euros associés à la médaille Fields ?

AA: 10 000 euros partent vite. Une partie a servi à m'acheter des costumes pour le Congrès. Je donne une conférence.

IT: Quand rentrez-vous en France ?

AA: Je passe rapidement par la France, avant de rejoindre le Brésil, où j’aurai des responsabilités médiatiques. Je rentre en France le 8 septembre. Pendant l’année, je partage mon temps entre la France et le Brésil.

Propos recueillis par Sophie Eustache

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un tétraplégique contrôle son exosquelette par la pensée, une première mondiale à Clinatec

Un tétraplégique contrôle son exosquelette par la pensée, une première mondiale à Clinatec

Grâce à une neuroprothèse et à un système de machine learning développés par des chercheurs de[…]

04/10/2019 | InnovationSciences
Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

Moteur ionique, imprimante 3D volante, éolienne XXL… les meilleures innovations de la semaine

Moteur ionique, imprimante 3D volante, éolienne XXL… les meilleures innovations de la semaine

ScanPyramids : les instruments du CEA à l’épreuve du désert égyptien

ScanPyramids : les instruments du CEA à l’épreuve du désert égyptien

Plus d'articles