Nous suivre Industrie Techno

Ars Electronica : le festival qui marie art et technologie

Gérard Quévrin, Muriel de Vericourt
Ars Electronica : le festival qui marie art et technologie

© dr

Chaque semaine, dans la Mécanique des Rêves, Industrie & technologies vous propose de partir à la rencontre de ceux, artistes, ingénieurs, plasticiens, designers, compositeurs, techniciens, chorégraphes ou bricoleurs qui explorent les frontières entre art et technologie. Une ligne de conduite que s'est également donné, dès 1979, le festival Ars Electronica, qui se tient jusqu'au 12 septembre à Linz, en Autriche.

Le festival Ars Electronica, dédié aux liens entre arts et technologies, a lieu en ce moment à Linz, en Autriche. Le thème retenu cette année "atomes radicaux et les alchimistes de notre temps" a été inspiré par le conseiller scientifique de cette édition, Hiroshi Ishii, du MIT Media Lab. Le MIT Media Lab est à l'origine du concept d'"atomes radicaux", qui propose de jouer avec la matière pour rendre les matériaux capables de changer de forme et d'apparence de façon aussi fluide que les pixels sur un écran.

Deux réalisations très différentes du MIT Media Lab qui explorent cette idée sont présentées dans les vidéos ci-dessous.

Transform est un meuble capable de mouvements, actionné par 100 moteurs contrôlés par ordinateur. Il peut notamment prendre la forme de la main d'un individu qui le contrôle à distance, via un écran, pour manipuler des objets physiques situés sur le meuble.

BioLogic explore l'utilisation de microorganismes pour créer des nanoactuateurs biologiques capables de changer de forme en fonction de l'humidité.

 

Making of Biologic from Tangible Media Group on Vimeo.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles