Nous suivre Industrie Techno

abonné

Arkema et le Leti affinent la gravure du silicium avec un polymère à blocs

Baptiste Cessieux

Nos microprocesseurs ne cessent de se miniaturiser. Pourtant, on se rapproche de la fin de la loi de Moore, en arrivant à ce que certains appellent "The Wall". Le problème est tout simplement physique : avec des lasers ne passant pas sous la barre des 180 nanomètres, impossible de tracer des sillons sans cesse plus petits. Les chercheurs en électronique ont évidemment contourné le problème en multipliant le nombre d’étapes d’impression et de gravure et les circuits imprimés actuels atteignent tant bien que mal des motifs espacés de 30 nm. « Mais c'est au prix de la complexité et du coût des composants » pour Ian Cayrefourcq, directeur scientifique du département d’électronique d’Arkema. Son équipe, en partenariat avec le Laboratoire d’électronique et de technologie de l’information (Leti – CEA), développe une technique[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Un hydrogel pour réparer le cerveau après un AVC

Un hydrogel pour réparer le cerveau après un AVC

Un hydrogel biocompatible, capable de combler les lésions du cerveau à la suite d’un accident vasculaire[…]

Des cellules solaires plus efficaces grâce aux nanomatériaux

Des cellules solaires plus efficaces grâce aux nanomatériaux

Un graphène "pâte à modeler" pour étendre les usages

Un graphène "pâte à modeler" pour étendre les usages

Eolienne surpuissante, robotique, Impression 3D piézoélectrique... les innovations qui (re)donnent le sourire

Eolienne surpuissante, robotique, Impression 3D piézoélectrique... les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles